FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin lectrum (« pupitre »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
lutrin lutrins
\ly.tʁɛ̃\

lutrin \ly.tʁɛ̃\ masculin

 
Lutrin de San Simpliciano à Milan.
  1. (Christianisme) (Mobilier) Pupitre élevé dans le chœur d’une église, sur lequel on met les livres dont on se sert pour chanter l’office.
    • Chanter au lutrin.
    • Sur le maître autel, posée sur un lutrin doré, une énorme Bible à reliure de cuir était ouverte. — (Dan Brown, Da Vinci Code, traduction Daniel Roche, 2004)
    • J’avais bien vu mon père qui chantait au lutrin ; il ne se doutait pas qu’il y avait près de lui un de ses enfants qu’il avait abandonné. — (Jean-Roch Coignet, Les Cahiers du capitaine Coignet → lire en ligne)
  2. (Suisse) Pupitre léger sur lequel le musicien ou le chef d’orchestre pose les partitions qu’il interprète.

Quasi-synonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   lutrin figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : église.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • lutrin sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier