Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Composé de lyre et du suffixe -forme.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
lyriforme lyriformes
\li.ʁi.fɔʁm\

lyriforme \li.ʁi.fɔʁm\ masculin et féminin identiques

  1. (Didactique) (Archéologie) (Biologie) (Botanique) (Zoologie) Qui a une forme de lyre.
    • Huit signes lyriformes incisés sont disposés côte à côte sous une large rainure horizontale. — (École antique de Nîmes, La Civilisation gallo-romaine en Narbonnaise, éditeur Musée Archéologique, 1986)
    • Dans les écureuils l’estomac est en général lyriforme, le grand cul-de-sac très-profond. — (Georges Cuvier, Leçons d’anatomie comparée : La première partie des organes de la digestion, éditeur Crochard, 1805)
    • LYRIFORME, adj., lyriformis (lyra, lyre, forma, forme) ; qui a la forme d’une lyre, comme les feuilles de l’Arabis lyrafolia. — (Antoine-Jacques-Louis Jourdan, Dictionnaire des termes usités dans les sciences naturelles, Société belge de librairie, Bruxelles, 1837, nouvelle édition revue, corrigée et augmentée)
    • Après deux semaines, l’embryon humain, comme celui des autres mammifères, a la forme d’un simple disque lyriforme, se continuant, sur le côté abdominal, avec la paroi de la vésicule blastodermique.— (Ernest Haeckel, Anthropogénie ou Histoire de l’évolution humaine, 1877)

TraductionsModifier