Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’espagnol medianoche[1][2].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
médianoche médianoches
\me.dja.nɔʃ\

médianoche \me.dja.nɔʃ\ masculin (parfois féminin)

  1. (Vieilli) ou (Littéraire) Désigne à l’origine un repas pris après minuit, marquant le passage d’un jour maigre à un jour gras, puis, la mode évoluant, une collation faite vers minuit.
    • Pomenars vous fait dix mille compliments ; il conte qu’une femme, l’autre jour à Rennes, ayant ouï parler des medianoches, dit à quatre heures du soir qu’elle venait de faire medianoche chez la première présidente : cela est bien d’une sotte bête qui veut être à la mode. — (Madame de Sévigné, lettre du 26 août 1674, dans Lettres de Mme de Sévigné, Firmin Didot frères, 1853, t. 1, p. 341)
    • Le soir elle dit à ses gardes : Quoi ! nous ne ferons point médianoche ! Elle mangea avec eux à minuit par fantaisie, car il n’était point jour maigre ; elle but beaucoup de vin, elle chanta vingt chansons à boire. — (Madame de Sévigné, lettre du 22 février 1680, dans Lettres de Mme de Sévigné, Firmin Didot frères, 1853, t. 4, p. 88)
    • Le marquis de Fiersac, sorti du théâtre avec Gaston et le voyant soucieux et préoccupé, l’invita, pour dissiper sa tristesse, à un médianoche dans sa petite maison. On sait que l’usage de ces médianoches, importé d’Espagne en France, était alors très-répandu dans une certaine classe oisive et opulente qui, trouvant les journées trop courtes pour le plaisir, les allongeait par des débauches nocturnes. — (Anne Bignan, Le Médianoche dans Romans et nouvelles, E. Dentu, 1858, p. 160)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • Le Grand Dictionnaire universel du dix-neuvième siècle indique la prononciation sous la forme « mé-di-a-no-che »[1].
  • Émile Littré indique la prononciation sous forme « (me-di-a-no-ch’) »[2].

RéférencesModifier

  1. a et b Pierre Larousse, Grand Dictionnaire universel du dix-neuvième siècle, volume 10 (L-MEMN), 1873, entrée « médianoche », page 1423, colonnes 3 et 4. Fac-similé de la page procuré en ligne par Gallica : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k205362h/f1427.image.r=médianoche.langFR.
  2. a et b « médianoche », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage