Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De mélampyre et champ.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
mélampyre des champs mélampyres des champs
\me.lɑ̃.piʁ dɛ ʃɑ̃\
 
Des mélampyres des champs.

mélampyre des champs \me.lɑ̃.piʁ dɛ ʃɑ̃\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. (Botanique) Plante adventice messicole et hémiparasite.
    • Mais ce n’est pas sous ces deux rapports que la mélampyre des champs est le plus à redouter des cultivateurs jaloux de la perfection de leur art ; c’est en portant, au moyen de sa graine, qui diffère peu en grosseur du froment de qualité inférieure, des principes qui le rendent désagréable à la vue et au goût, et même dangereux pour la santé. — (« Mélampyre », in Section d’agriculture de l’Institut de France, Nouveau cours complet d’agriculture théorique et pratique, vol. 9, Deterville, Paris, 1822, p. 496)
    • Le mélampyre des champs a son insecte pollinisateur, un bourdon, le Bombus hortorum, seul en son genre à pénétrer dans l’étroit tube de la corolle pour y rechercher le nectar ; les autres bourdons perforent le tube à sa base. — (Le Courrier de la nature, n°65-76, 1980, p. 41)

SynonymesModifier

Noms vernaculaires

TraductionsModifier

Voir aussiModifier