méliphage de Carol

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(2006) De méliphage et de Carol, prénom de l’épouse de Bruce Beehler, responsable de l’expédition qui a découvert cet oiseau en 2005.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
méliphage de Carol méliphages de Carol
\me.li.faʒ də ka.ʁɔl\
 
Un méliphage de Carol sur un timbre-poste indonésien.

méliphage de Carol \me.li.faʒ də ka.ʁɔl\ masculin

  1. (Ornithologie) Espèce de passereau au plumage sombre, avec des caroncules et une zone de peau nue orangée autour de l’œil, endémique des monts Foja, en Papouasie, au nord-ouest de la Nouvelle-Guinée.
    • En décembre 2005, une équipe internationale composée de 25 biologistes américains, australiens et indonésiens, rassemblée par l'organisation américaine Conservation International et dirigée par Bruce M. Beehler, a trouvé un véritable "monde perdu" dans la province indonésienne de Papouasie (Irian Jaya), et plus particulièrement dans les monts Foja, au nord-ouest de l'île. Plusieurs espèces animales et végétales nouvelles pour la Science ont été découvertes, notamment un oiseau qui a été nommé Méliphage de Carol (Melipotes carolae). — (Bruce Beehler et la découverte d'un "monde perdu" en Nouvelle-Guinée, ornithomedia.com, 2 août 2006)

NotesModifier

  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

HyperonymesModifier

(simplifié)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier