méliphage de Guadalcanal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XXe siècle) De méliphage et de Guadalcanal, une des îles Salomon.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
méliphage de Guadalcanal méliphages de Guadalcanal
\me.li.faʒ də gwa.dal.ka.nal\

méliphage de Guadalcanal \me.li.faʒ də ɡwa.dal.ka.nal\ masculin

  1. (Ornithologie) Espèce de passereau noirâtre à plumes jaunes sur les flancs, endémique des forêts de montagne de Guadalcanal.
    • Pour observer les espèces montagnardes, il faut se rendre à Gold Mine Ridge et marcher sur le sentier sur environ 1000 m. On peut obtenir une permission à Honiara, mais c'est dans le coin qu’il y a des violences ethniques... Secteur pour le Martin-chasseur à moustaches et le Méliphage de Guadalcanal. — (Eric Basseins, Infos sur îles Salomon ?, forum de ornithomedia.com, 3 janvier 2007)

NotesModifier

  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

HyperonymesModifier

(simplifié)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier