méliphage mao

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De méliphage et mao, du samoan ma’oma’o qui désigne cet oiseau.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
méliphage mao méliphages maos
\me.li.faʒ ma.o\

méliphage mao \me.li.faʒ ma.o\ masculin

  1. (Ornithologie) Espèce de grand passereau au plumage foncé allant du noir au vert, endémique des îles Samoa.
    • Rebecca Stirnemann, une biologiste qui travaille depuis trois ans sur le Méliphage mao, un autre oiseau endémique des Samoa, étudie et se bat également pour la protection du diduncule. — (Rebecca Stirnemann et le "petit dodo" des îles Samoa, ornithomedia.com, 6 avril 2014)
    • Les habitats divers abritent quatre des huit espèces d’oiseaux menacés au plan mondial que l’on trouve au Samoa, notamment le diduncule strigirostre (Didunculus strigirostris) en danger critique d’extinction et le méliphage mao (Gymnomyza samoensis) en danger, dont les populations ont connu un déclin marqué ces dernières années. — (Le Samoa inscrit son deuxième Site Ramsar, ramsar.org, 9 octobre 2017)

NotesModifier

  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

HyperonymesModifier

(simplifié)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier