Voir aussi : Méridional

Étymologie

modifier
Du latin meridionalis.

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin méridional
\me.ʁi.djɔ.nal\
méridionaux
\me.ʁi.djɔ.no\
Féminin méridionale
\me.ʁi.djɔ.nal\
méridionales
\me.ʁi.djɔ.nal\

méridional \me.ʁi.djɔ.nal\

  1. Qui est du côté du sud, qui est propre au sud.
    • Cette partie de l’Afrique australe est occupée, en effet, par le désert de Kalahari, vaste terrain qui s’étend depuis la rivière d’Orange jusqu’au lac Ngami, entre le vingtième et le vingt-neuvième parallèle méridionaux. — (Jules Verne, Aventures de trois Russes et de trois Anglais, 1872)
    • […], on ne peut plus douter que les poètes de la France méridionale n’aient raconté, avant leurs frères d’Artois ou de Normandie, dans des épopées en partie perdues, toutes ces aventures de chevalerie qui ont fourni aux poètes de la France du nord le sujet d’intarissables récits. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française dans ses rapports avec les littératures étrangères au Moyen Âge, dans Revue des Deux Mondes, tome 1, 1833)
    • Au bout d’une demi-heure de galop le long de l’Eyafjord, nous arrivons à l’extrémité méridionale de ce noble bras de mer qui dégénère ici en un marais fangeux. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 79)
    • Avant l’arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. — (Ernest Denis, La Question d’Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, page 96)
    • La vallée de la Lanterne […] occupe […] une longue dépression creusée à travers les formations triasiques et liasiques dont les bandes circulaires plus ou moins sinueuses contournent la croupe méridionale des Vosges. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 1)
  2. (En particulier) (France) Relatif au sud de la France.
    • Elle ne parle pas ce langage, bien sûr ! Oserait-elle troquer le doux roucoulement méridional contre cette brocaille sèche, ce brocard de pierrailles qu’on jurerait de l’allemand ? Ah ! pécheresse ! — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Quasi-synonymes

modifier

Antonymes

modifier

Dérivés

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Traductions

modifier

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
méridional
\me.ʁi.djɔ.nal\
méridionaux
\me.ʁi.djɔ.no\

méridional \me.ʁi.djɔ.nal\ masculin (pour une femme, on dit : méridionale)

  1. Homme originaire des régions du sud de la France.
    • Tartarin et Maurin des Maures sont des types de méridionaux.
    • Le méridional passe pour être expansif et loquace.
    • Mgr Belmas, un méridional natif de l’Aude, est un ancien évêque constitutionnel et un partisan de Napoléon. — (Henk Byls, Rester Catholique en France: L’encadrement religieux destiné aux migrants belgo-flamands du Lillois, de Paris et des campagnes françaises 1850-1960, 2019)
  2. Habitant ou originaire des pays du sud de l'Europe.
    • Dans les armoires d’une de ces salles est contenue la garde-robe de la sainte Vierge, car de froides statues de marbre ou d’albâtre ne suffisent pas à la piété passionnée des Méridionaux ; dans leur emportement dévot, ils entassent sur l’objet de leur culte des ornements d’une richesse extravagante ; rien n’est assez beau, assez brillant, assez ruineux. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier