mérovingien

Voir aussi : Mérovingien

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du prénom germanique du fondateur de la dynastie des Francs Saliens, Merowig (« éminent guerrier ») francisé en Mérovée; avec deux suffixes adjectivaux, l'un d'origine germanique -ing, l'autre d'origine latine -ien assez représentatifs de cette époque d'intégration de la noblesse franque dans le substrat gallo-romain.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin mérovingien
\me.ʁɔ.vɛ̃.ʒjɛ̃\
mérovingiens
\me.ʁɔ.vɛ̃.ʒjɛ̃\
Féminin mérovingienne
\me.ʁɔ.vɛ̃.ʒjɛn\
mérovingiennes
\me.ʁɔ.vɛ̃.ʒjɛn\

mérovingien

  1. Relatif à la dynastie fondée par Mérovée et à l'époque (du Ve au VIIIe siècles) pendant laquelle elle a régné.
    • En effet, si les armées des rois mérovingiens étaient d’ordinaire sans discipline, celle-là passait en turbulence farouche tout ce qu’on avait vu depuis l’époque des grandes invasions. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 2e récit : Suites du meurtre de Galeswinthe — Guerre civile — Mort de Sighebert (568-575), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • […], notre cité ne figure dans aucune des chartes de l'époque mérovingienne, dans aucune des donations des princes carolingiens. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1895, 1923)
    • Banassac, qui avait fabriqué des poteries sous les Romains, frappa alors des monnaies et ce village peut « revendiquer la dixième partie des monnaies mérovingiennes éparses dans tous les cabinets du monde ». — (J.-B. Delon, Histoire de Gévaudan-Lozère, Mende : Imprimerie Saint-Privat, 1941, p. 37)
    • S’il pleut, il lui raconte des histoires. Une seule m’est parvenue, celle de l’anachorète mérovingienne, sainte Rolende, gloire du folklore local. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 282)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier