Voir aussi : mesange

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux-francique *mesinga, (en latin médiéval misinga) → voir Meise.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
mésange mésanges
\me.zɑ̃ʒ\
 
Une mésange charbonnière mâle.

mésange \me.zɑ̃ʒ\ féminin

  1. (Ornithologie) Petit oiseau passereau, actif, au bec court, de forme assez trapue, qui est remarquable par sa forme élégante et son plumage varié.
    • Un grondement errait dans les sapins, des mésanges chantaient, on ne savait pas où ; […]. — (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chap.2, 1910)
    • Au-dessus de la lucarne une mésange, réveillée en sursaut, oubliant que ses œufs n’étaient pas encore pondus, appelait en sanglotant ses petits. — (Jean Giraudoux, Provinciales, Grasset, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 105)
    • Soit pour des mésanges, des fauvettes, des becs fins comme les hirondelles : ça détruit la vermine! Mais les mauvis […]? — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il me raconta que dans ma fenêtre, à l’abri des volets qu’on n’ouvrait plus, une mésange avait bâti un nid qu’on allait observer à travers la vitre, sur la pointe des pieds : il y avait sept petits qui ouvraient un bec jaune. La mère allait et venait. Pour ceux-là, la guerre n’existait pas. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 84)

NotesModifier

  • Peut être utilisé avec une majuscule (Mésange) pour mettre en avant le fait qu’on donne un caractère générique au mot.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

(simplifié)

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • mésange sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier