FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir mésadvenir

Verbe Modifier

mésavenir \me.za.vniʁ\ intransitif impersonnel 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Tourner à mal, avoir une issue funeste.
    • Dequoi [sic] sert donc ta Ligue ? Parlons sans fard, vous voulez être les plus forts, s’il mésavient du Roi, vous voulez demeurer armés pour le désarmer un jour sur le chemin du bois de Vincennes, si la commodité se présente, & quand la continuation de vos meurtres vous aura donné assez de hardiesse pour commettre ce sacrilège, comme vous avez déja une fois entrepris. — (Simon Goulart, Mémoires de la Ligue, tome 1, 1758)
    • Elle était avenante, dit Benoît, ni trop petite, ni trop grande ; elle était plus belle et blonde et blanche que fleur de lys ou neige sur branche, mais ses sourcils qui se rejoignaient lui mésavenaient quelque peu. — (Paul Stapfer, Drames et poèmes antiques de Shakespeare, 1884)
    • Son imagination pouvait le supplicier, mais, sans mérite, sans lutte, par une grâce toute divine, il avait pu ne pas mésavenir depuis son retour du cloître. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)

DérivésModifier

PrononciationModifier