métallique

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin metallicus (« de mine »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
métallique métalliques
\me.ta.lik\

métallique \me.ta.lik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est de métal, qui concerne le métal.
    • Corps, substance métallique.
    • Apparence métallique.
    • Couleur, saveur métallique.
    • Poutres métalliques.
  2. Qualifie le son que rend un métal ; et, par comparaison, le son pareil à celui d’un métal.
    • Tous les hommes, […], écoutaient nonchalamment, sans y prêter grande attention, un mauvais phonographe, aux accents métalliques. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 385 de l’éd. de 1921)
    • On n’entendait que le roulement monotone de l’eau heurtant à petits coups semi-métalliques le couvercle en fonte de la marmite […]. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Sherlock Holmes émet une première hypothèse : les sifflements sont peut-être le fait des bohémiens et le bruit métallique celui d'une barre de volet qui retombe. — (Fiche de lecture rédigée par Dominique Coutant-Defer : « La Bande mouchetée » d'Arthur Conan Doyle, ‎lePetitLittéraire.fr, 2011)
  3. (Banque) Qualifie la réserve de métaux précieux monnayés ou non monnayés conservés comme garantie de billets émis.
    • La réserve métallique de la Banque de France.
  4. Qui a l’apparence d’un métal.
    • Éclat métallique.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

TraductionsModifier