Français modifier

Étymologie modifier

Du latin populaire *mistilium (« mélange »), dérivé de mixtus[1].

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
méteil méteils
\me.tɛj\

méteil \me.tɛj\ masculin

  1. Froment et seigle mêlés ensemble.
    • Le pain de méteil, c'est-à-dire, moitié froment, moitié seigle est moins nourrissant ; cependant les gens de la campagne en usent ordinairement. — (L'agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur, Rouen, 1787)
    • L'état des céréales est toujours satisfaisant. Les fortes gelées de la fin décembre ont été favorables aux blés en détruisant les abondantes touffes de moutardon, et aux méteils et seigles en enrayant les dégâts des limaces. — (Journal officiel de la République française, 12 janvier 1914, page 363)
    • Des mélanges constitués de céréales, de légumineuses et de crucifères sur l’exemple des couverts d’interculture utilisés par l’agriculture de conservation ou bien des mélanges comparables à ceux des méteils utilisés par les exploitations d’élevage seraient plus adaptés. — (Jean-Noël Cardoux et Alain Péréa, Restaurer l’équilibre agro-sylvo-cynégétique pour une pleine maîtrise des populations de grand gibier et de leurs dégâts à l’échelle nationale, mars 2019 → lire en ligne)

Notes modifier

Par apposition, il fait fonction d'adjectif : Blé-méteil.

Dérivés modifier

  • passe-méteil (blé dans lequel il y a deux tiers de froment contre un tiers de seigle)

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier