Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’ancien français mestier, lui-même du latin ministerium (« service ») dont est aussi issu ministère. (Xe siècle) menestier, mistier, « service, office ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
métier métiers
\me.tje\

métier \me.tje\ masculin

  1. Profession.
    • Les marchands nomades, notamment, cherchent à circonvenir par tous les moyens, tous ceux faisant métier de vérifier les animaux. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Bert effleura successivement un bon nombre de métiers : il fut groom dans un magasin de nouveautés et chez un médecin, garçon de pharmacie, apprenti plombier, griffonneur d’adresses, garçon laitier, « golf caddie », et enfin aide-mécanicien chez un loueur et réparateur de bicyclettes. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 11 de l’éd. de 1921)
    • […] et si le bon sens n’a jamais proféré cette absurdité monstrueuse qu’il n’y a pas de sot métier, il est bien forcé de reconnaître qu’un métier, si sot soit-il, on est bien forcé de l’exercer pour gagner sa vie, quand on n’en a pas d’autre. — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
    • […] les docteurs du Talmud ne donnaient-ils pas eux-mêmes l’exemple en exerçant, pour assurer leur gagne-pain, les métiers les plus humbles, tels que forgerons, ou savetier, ou fabricant d’épingles, etc. […] ? — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • La justice française vient de trancher : des commerciaux de la société Ricard ont le droit de se plaindre de l’alcoolisme consubstantiel à l’exercice de leur métier. — (Renaud Lecadre, Chez Ricard, la révolte des saouls fifres, dans Libération (journal) du 18 juillet 2011, p. 15)
  2. (Par extension) Domaine d’activité d’une entreprise.
    • Le métier de cette industrie est l’aéronautique.
  3. S’emploie quelquefois par opposition au mot art.
    • C’est faire d’un art un métier.
  4. Habileté technique, expérience d’un art.
    • Avoir du métier.
  5. (Péjoratif) Fait de faire habituellement quelque chose dans des vues intéressées, en faire une sorte de trafic.
    • C’est un bon métier que celui de prophète, mais à la condition d’y éviter les trop grosses bourdes et de ne pas montrer aux simples mortels combien est peu sensible parfois l’écart entre une prédiction et une bévue. — (Anatole Claveau, « Les Snobs », dans Sermons laïques, Paul Ollendorff, Paris, 1898, 3e éd., p. 39)
  6. (Figuré) (Péjoratif) Mauvaise habitude.
    • Le métier de coquette.
  7. (Péjoratif) Activité malhonnête ou répréhensible.
    • La plupart de ces messieurs que tu vois là, autour de nous, s’enorgueillissent de casiers judiciaires confortables… Ils sortent de prison ou vont y entrer. Ce sont les risques du métier. Mais le métier a du bon. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 19-20)
  8. Mécanisme, dispositif qui sert à certaines fabrications, à certains ouvrages.
    • Entre cette table et la marquise, une grande et belle jeune fille travaillait, assise devant un métier à tapisserie sur lequel se penchait et d’où s’éloignait alternativement sa tête […] — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • […] ses deux garçons étaient tisserands, et dans ce vieux nid on entendait grincer les métiers et siffler les navettes du matin au soir. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Toutes les pièces du linge et des vêtements sont tissées au métier par la candidate […] — (Pierre Louÿs, Lesbos aujourd’hui, 1901, dans Archipel, 1932)
  9. (Figuré) Pour les productions de l’esprit, désigne un en-cours.
    • Il a un roman sur le métier.
  10. (Pêche) Activité pratiquée par une unité de pêche et définie, au minimum, par une combinaison entre engin de pêche, espèce cible et zone d’activité.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
métier métiers
\me.tje\

métier \me.tje\ masculin et féminin identiques

  1. (Informatique) Qui concerne le domaine d’activité de l’entreprise cliente.
    • Logiciel métier.
    • Objet métier.
    • Problématique métier.

PrononciationModifier


ParonymesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • métier sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier