Voir aussi : mome

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1821) Probablement issu d’une onomatopée, mom-, exprimant les sons primitifs que fait entendre l'enfant → voir mot et motus en français, mome en ancien français, to mum en anglais.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
môme mômes
\mom\

môme \mom\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Petit garçon, petite fille.
    •  Il pleut, le môme se sera lassé d’attendre, dit le Maître d’école, en jurant. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Les bonnes femmes du cortège, ayant leurs mômes ballottés sur le bras ou accrochés à leur jupe, éprouvaient toutes une fierté, au point de se redresser, de ne presque pas bavarder et de ne pas surveiller les gosses. — (Léon Frapié, L’orpheline, dans Les contes de la maternelle, éditions Self, 1945, page 57)
    • défendant non pas l’École mais la scolarisation de leurs mômes, ils cherchent à se justifier. […] Coûte que coûte, les adultes veulent faire l’école aux gamins. — (Catherine Baker, Insoumission à l’école obligatoire, 1985, Introduction)
  2. (Familier) Jeune femme de la rue.
    • Ils croisèrent la môme Cécile, en cheveux, en tablier, qui, comme eux, passait avec aisance dans les rues de son quartier. Elle était brune, un peu épaisse, aux traits accentués, et faisait penser à des coups de couteau. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 103-104)
  3. (Familier) Petite amie.
    • Mes copains me taquinaient et me disaient :
      « Adrienne, c’est ta « môme » ! »
      et moi quand je la voyais je changeais de trottoir.
      — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 203.)
  1. (Familier) Maîtresse (amante).

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
môme mômes
\mom\

môme \mom\ masculin et féminin identiques

  1. Enfantin, jeune.

RéférencesModifier