maîtresse de conférences

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Composé de maîtresse, de et conférence.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
maîtresse de conférences maîtresses de conférences
\mɛ.tʁɛs də kɔ̃.fe.ʁɑ̃s\

maîtresse de conférences \mɛ.tʁɛs də kɔ̃.fe.ʁɑ̃s\ féminin (pour un homme on dit : maître de conférences) (orthographe traditionnelle)

  1. (France) (Éducation) Grade universitaire français accessible après un doctorat.
    • Vous concernant, voulez-vous qu’on dise de vous maître de conférences ou maîtresse de conférences ?
      « Maîtresse de conférences, vous l’aurez compris ! »
      — (Marjorie Queuille, Poétesse, philosophesse, médecine, autrice ou peintresse : jusqu’au XVIIe siècle, on ne se posait pas la question !, dans Le Populaire du Centre, 7 mars 2019 [texte intégral])
  2. (Belgique) (Éducation) Grade universitaire belge.
  3. (À l’Institut d’études politiques de Paris) Intervenante ayant statut de vacataire (une conférence de méthode, ou « conf », y étant l’équivalent des travaux dirigés).
  4. (Éducation) Traduction possible du grade universitaire docent (ou privat-docent) existant dans les universités des pays d’Europe centrale et orientale, notamment germaniques et slaves.

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier