maîtresse poutre

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale Modifier

maîtresse poutre \mɛ.tʁɛs putʁ\ féminin

  1. Poutre principale d’une charpente.
    • Ce qu’on appelait la salle était l’ancien gymnase du collège de la Marine. Imaginez quatre grands murs nus avec de petites fenêtres grillées ; çà et là des crampons à moitié arrachés, la trace encore visible des échelles, et, se balançant à la maîtresse poutre du plafond, un énorme anneau en fer au bout d’une corde. — (Alphonse Daudet, Le petit Chose, 1868, rééd. Le Livre de Poche, page 61)
    • Tout en haut d’un des piliers de fonte tors, qu’il étreignait des cuisses et des pieds comme un grimpeur des cocotiers, il manœuvrait et écoutait les rouages d’un gros cartel à face plate de chat-huant, vissé sur la maîtresse poutre. — (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 90.)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier