macaniche

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

De l’occitan macanicha, variante et euphémisme de macarèl.

Interjection Modifier

macaniche [makaˈniʃə]

  1. (Familier) (Occitanie) Exprime la surprise.
    • La conversation s'engage, ponctuée d’interjections courantes : macaniche ! boudu ! ou boudious !, interrompue parfois d'un chézus ! de pitié ou d'un baytembay (va t'en va !) ironique quand elle ne se termine pas par un énergique byétazé ! dont les convenances ne nous permettent pas de donner l'étymologie. — (Gratien Leblanc , La vie à Toulouse il y a cinquante ans, Editions de l'Orphelinat Saint-Jean, 1978, p. 20)
    • — Ah, pauvre de moi ! se lamenta Navech qui n'avait rien pour se protéger. Ah, la misère, macaniche ! — (Michel Folco, En avant comme avant !, Éditions du Seuil, 2015, chap. 15)

RéférencesModifier

  • Daniel Crozes, Les 1001 mots de l’Aveyron, Éditions du Rouergue, 2010