FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin magia (sens identique), qui vient de magus (« magicien », « sorcier », « prêtre chez les Perses ») emprunté au grec ancien μάγος, mágos. Référence nécessaire

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
magie magies
\ma.ʒi\

magie \ma.ʒi\ féminin

  1. (Fantastique) Art prétendu auquel on attribue le pouvoir d’opérer, par des moyens occultes, des effets surprenants et merveilleux.
    • Il leur a été enjoint d’extirper la magie et l’hérésie, et voilà qu’on les accuse d’étudier les secrets cabalistiques des juifs et la magie païenne des Sarrasins ! — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • On voulait voir dans son fait de la superstition et de la magie ; on lui reprochait d'attribuer à certains objets, à ses armes, à son étendard, à ses anneaux, une puissance miraculeuse : […]. — (Jacques Porchat, La vie et la mort de Jeanne d'Arc, racontées a la jeunesse, page 145, Borrani & Droz, 1852)
    • La vraie question, nous le verrons, est de définir ce qu'était la magie pour les Anciens : science des "Mages" ou sorcellerie ? La frontière entre les deux est indécise, certainement autant qu'elle ne l'était, au Moyen-Âge, entre alchimie et science. — (André-Julien Fabre, Mythologie et plantes médicinales de l'Antiquité, publié dans Histoire des Sciences Médicales. vol 37(1), 2003, p. 65)
  2. (Figuré) Pouvoir qu’exercent sur les sens et sur l’âme, les beaux-arts, la poésie, l’éloquence, les passions, les affections vives.
    • […] ; l’air est caressant, la terre sourit partout, et partout de douces magies enveloppent l’âme, la rendent paresseuse, amoureuse, l’amollissent et la bercent. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • C'est la raison pour laquelle 30 participants prirent, vers 14 heures, les routes des forêts de Seillon et Certines, avec le secret espoir d'admirer les frondaisons d'automne, un peu tôt cependant pour la magie des bois aux bouleaux et acacias d'or, et des fayards rouges. — (Bulletin de la Société des naturalistes et des archéologues de l'Ain, 1963, vol.77, page 144)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

HyponymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • magie sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • magie sur le Dico des Ados 

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

ItalienModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
magia
\ma.'d͡ʒi.a\
magie
\ma.'d͡ʒi.e\

magie \ma.'d͡ʒi.e\ féminin

  1. Pluriel de magia.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin magia

Nom commun Modifier

magie

  1. Magie.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,1 % des Flamands,
  • 99,3 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

TchèqueModifier

ÉtymologieModifier

Du latin magia.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif magie magie
Vocatif magie magie
Accusatif magii magie
Génitif magie magií
Locatif magii magiích
Datif magii magiím
Instrumental magií magiemi

magie \Prononciation ?\ féminin

  1. Magie.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier