Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin magneticus, issu du grec ancien Μαγνητικός, Magnetikos (« de Magnésie »), de la région de Magnesia dans l’ancienne Anatolie.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
magnétique magnétiques
\ma.ɲe.tik\

magnétique \ma.ɲe.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Magnétisme) Relatif à l’aimant, qui a les propriétés de l’aimant, ou qui se rattache à ces propriétés.
    • L’oxyde de fer qui constitue les octaèdres agit sur l'aiguille aimantée ; aussi on lui donne le nom d’oxyde de fer magnétique, ou, par abréviation, de fer magnétique. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, p. 19)
    • Le magnétite (fer-aimant Fe₃O₄) est le corps ferro-magnétique qui se prête le mieux à une étude complète des propriétés magnétiques au dessus de la température de transformation. — (Pierre Curie, Propriétés magnétiques des corps à diverses températures; Annales de Chimie & de Physique, 7e série, t.V, Juillet 1895)
    • La boussole est en Islande d'un emploi assez difficile, à cause de la variation magnétique. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 15)
    • A la sortie du broyeur, les ordures passent par un déferrailleur magnétique qui enlève les boites de conserve. — (Bulletin d'Informations du Bureau Central d’Études pour les Équipements d'Outre-Mer : Service de l'Habitat et de l'Urbanisme, n° 35-40, 1966, page 35)
  2. (Figuré) Qui a une forte capacité d’attraction.
    • Son âme fut terrassée, subjuguée, sans qu'elle trouvât la force de se défendre contre le pouvoir magnétique de ce regard, quelque involontairement lancé qu'il fût. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier