magnificence

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Vers 1265) Emprunté au latin magnificentia (« noblesse, magnanimité, grandeur d’âme »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
magnificence magnificences
\ma.ɲi.fi.sɑ̃s\

magnificence \ma.ɲi.fi.sɑ̃s\ féminin

  1. Caractère magnifique de quelque chose ou de quelqu’un.
  2. Disposition à faire de grandes libéralités.
    • La magnificence et la galanterie n’ont jamais paru en France avec tant d’éclat que dans les dernières années du règne de Henri second. — (Madame de Lafayette, La Princesse de Clèves, 1689)
    • Pendant le dîner, qui fut d’une excessive magnificence et admirablement bien servi, le duc remporta sur Canalis un grand avantage. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • La ville et ses plus riches bourgeois veulent surpasser en magnificence les autres cités. La réception est « de gros coutange » mais aussi « chose très admirable ». — (Jean-François Solnon, Quand la Franche-Comté était espagnole, Fayard, 1989)
  3. (Au pluriel) Objets magnifiques ou dépenses éclatantes.
    • Voilà bien des magnificences.
    • Il nous a montré toutes ses magnificences.
    • Il a fait des magnificences extraordinaires.

TraductionsModifier

ParonymesModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin magnificentia.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
magnificence
\mæɡ.ˈnɪf.ɪ.səns\
magnificences
\mæɡ.ˈnɪf.ɪ.sənsɪz\

magnificence \mæɡ.ˈnɪf.ɪ.səns\

  1. Magnificence.

PrononciationModifier