maigrement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De « maigre » avec le suffixe « -ment ».

Adverbe Modifier

maigrement \mɛ.ɡʁə.mɑ̃\ invariable

  1. D’une manière maigre ; fort peu.
    • On avait cueilli autour de l'église et dans le cimetière. Maigrement fruités les arbres donnèrent moins d'une demi-hottée chacun ; mais quelle graine ! Nourrie du suc des Trépassés, ronde comme une prunelle. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Et à son avis, si Catilina l’eût voulu loué, il ne l’eût pas loué plus maigrement. — (Jean-Louis Guez de Balzac, Le Prince, 1631, Chapitre 25)
    • Cet écrivain avait choisi un beau sujet, mais il l’a traité trop maigrement.
    • Il nous a traités fort maigrement. - Il a de quoi vivre, mais maigrement.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier