Voir aussi : maillé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Du latin macula (« tache, maille »), voir aussi le grec ancien μαλλός (laine)
(Nom 2) Du latin medialis avec la même dérivation sémantique qui donne médaille via l’italien; voir aussi le grec ancien μᾶλλον (comparatif de supériorité)

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
maille mailles
\mɑj\
 
Vêtement laissant apparaître la peau à travers ses mailles.
 
Mailles en acier fabriquées par Metal Deploye

maille \mɑj\ féminin

  1. (Couture) Chacune des boucles que forment des fils croisés ou noués en un point et qui constituent un tissu plus ou moins lâche.
    • Son pied gauche, dont l’orteil rongeait la chaussette dix fois raccommodée, déchiquetant les mailles et creusant sa trouée, le faisait souffrir cruellement. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 9)
    • La survie de la langue bretonne, qui était son obsession, avait selon lui tenu seulement à une maille filée dans le tricot jacobin de la législation scolaire, un oubli de Jules Ferry, qui n’avait songé à imposer l’obligation qu’à partir de six ans. — (Mona Ozouf, Composition française, Gallimard, 2009, collection Folio, page 41)
    • Il y a une maille rompue à votre bas.
    • Deux mailles de ce bas ont coulé.
    • Reprendre, relever une maille.
  2. Nœuds faits de corde, de fil, etc., dans les filets. Trame d’un filet.
    • Il y a plusieurs mailles rompues à ce filet.
  3. Ouverture que les nœuds d’un tricot ou d’un filet laissent entre eux.
    • Les mailles de ce filet sont trop grandes, trop larges.
    • Il comprenait pourquoi il y a des escarpolettes, des hamacs, et projetait de s’en monter un avec des filets de pêcheur, qu’un de ses gardes avait saisis parce qu’ils n’avaient pas la largeur de maille. — (Jean Giraudoux, Provinciales, Grasset, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 170)
    • Passer entre les mailles du filet : (Figuré) Échapper à une surveillance, à des règles, à des prescriptions qui vous sont imposées.
    • Une bombe aurait-elle pu passer les mailles du filet de sécurité à Roissy-Charles de Gaulle, si la piste de l’attentat se confirmait ? — (Xavier Frère, « Roissy, aéroport sous haute surveillance », Vosges Matin, 21 mai 2016)
  4. (Tissage) Ouverture pratiquée dans les lisses du métier à tisser, et qui sert à recevoir les fils de la chaîne.
    • Maille à nœuds, à crochets, à coulisses.
  5. Élément d'une chaîne métallique, maillon.
  6. (Ornithologie) Marques, des taches qui paraissent sur les plumes du perdreau, lorsqu’il devient fort.
  7. Aspect chatoyant de la face d’une planche dont la face principale est débitée suivant le plan radial de l’arbre, dans certaines essences de bois.
  8. (Horticulture) Endroit marqué d’une petite tache, d’où sort le fruit, dans les melons et les concombres.
  9. (Théorie des graphes) La longueur du plus court cycle d’un graphe.
  10. (Cartographie) Zone élémentaire délimitée par les lignes d’un canevas[1].
  11. (Argot) Moyenne.
    • Avoir la maille au Bac.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
maille mailles
\mɑj\

maille \mɑj\ féminin

  1. (Numismatique) Ancienne monnaie de billon, au-dessous du denier, qui était la dernière division de la monnaie.
    • Monsieur l’aumônier les régala, au nom des maîtres du logis, chacun d’une gaufre et d’une maille. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Voudriez vous pire maladie Que n’avoir (ni) maille ni denier? — (Le thresor des joyeuses inventions du Paragon de poésies, contenant épistres, balades, rondeaux, dizains, huictains, épitaphes & plusieurs lettres amoureuses fort récréatives)
  2. (Par extension) Chose de très petite valeur.
  3. (Par extension) (Argot) Argent ; monnaie.
    • On est franc et sincère : « Un livre, doit y avoir de la maille à se faire avec... ». — (Dan Franck, Roman nègre, Grasset, 2008,)
    • Je parle même pas des bougs camouflés en honnêtes travailleurs, et qui zieutent ceux qui ont de la maille en attendant le bon moment. C'est ça qui me vénèr le plus, gros. — (Geovani Martins, « P'tite virée », dans le recueil de nouvelles Le soleil sur ma tête, traduit du portugais (Brésil) par Mathieu Dosse, NRF/Gallimard, 2019)

SynonymesModifier

argent

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe mailler
Indicatif Présent je maille
il/elle/on maille
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je maille
qu’il/elle/on maille
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
maille

maille \mɑj\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de mailler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de mailler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de mailler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de mailler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de mailler.

PrononciationModifier



ParonymesModifier

Voir aussiModifier

  • maille sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. « Glossaire de cartographie », dans le Bulletin du Comité français de cartographie, mars-juin 1990, nos 123-124, Paris (2e édition), ouvrage placé sous licence CC BY-SA 4.0 et intégré au Wiktionnaire grâce à un don du Comité français de cartographie.