Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Main, mäin, -main

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Du moyen français main, de l’ancien français man (980), main, mein, du latin manus (« manus »), du proto-italique *manus, ultimement de l’indo-européen *man- (« main »). Cognat de l’espagnol mano, de l’italien mano, du portugais mão.
(Nom 2) De l’anglais main (« principal »).

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
main mains
\mɛ̃\
 
Une main ouverte. (1)
 
Os de la main chez les oiseaux (3).
 
Main pour saisir des marchandises (9).

main \mɛ̃\ féminin

  1. (Anatomie) Partie du corps humain située au bout du bras, qui s’étend du poignet jusqu’au bout des doigts, qui sert à la préhension et au toucher.
    • Et quand je m’approchai du fauteuil de grand’mère pour lui baiser la main, elle se détourna et cacha sa main sous son mantelet. — (Léon Tolstoï, Souvenirs, 1851-1857, traduction de Ardève Barine, éd.1922)
    • […] ; Joseph offre un bouquet de roses à son amoureuse, qui étend la main pour le prendre. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Le paysan avait croisé les bras, et ses mains étaient à plat sous ses aisselles. — (Octave Mirbeau, La Bonne, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • D’une main, l’assassin avait dû saisir la vieille femme à la gorge et, de l’autre main, la bâillonner pour l’empêcher d’appeler au secours. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • […], il fouilla de sa main gauche dans sa poche intérieure et en déversa le contenu sur la table. — (Henry Miller, L’ancien combattant alcoolique au crâne en planche à lessive, dans Max et les Phagocytes, traduction par Jean-Claude Lefaure, éditions du Chêne, 1947)
    • Malgré moi, les doigts de mes deux mains s’agitèrent follement. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
  2. (Par extension) Habileté manuelle.
    • On doit, sans perdre un instant, extirper la tumeur : opération qui exige la main d'un anatomiste, et qui. n'est pas sans danger pour celui qui la pratique, l'inoculation de l’ichor gangreneux pouvant causer la mort. — (Mémoires d'agriculture, d’économie rurale et domestique, 1831, page 423)
    • Le désert s’étend jusqu’aux environs d’Ouzoun-Ada, et les stations du railway forment autant de petites oasis, créées par la main de l’homme. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VI, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
  3. (Par analogie) (Zoologie) Partie correspondante chez les animaux dont l’extrémité du membre postérieur est douée de préhension avec un pouce opposé aux autres doigts. (définition trop restrictive à préciser ou à vérifier)
    • La main du bonobo est homologue à celle de l’homme.
  4. (Par analogie) (Fauconnerie) Doigts des pattes postérieurs des rapaces.
  5. (Par analogie) Filaments permettant à la vigne de s'accrocher à un support.
  6. (Football) (Par métonymie) Fait de toucher un ballon avec la main ou le bras alors que c’est interdit.
    • M. Garrido siffle deux coups francs l'un après l'autre, le premier pour une faute de Neeskens, le second pour une main de Van de Korput à une vingtaine de mètres sur la droite du but de Van Breukelen.— (Thierry Roland, Mes plus grands moments de football , Larousse, 2012, p.237)
  7. (Figuré) Travailleur.
    • Quelques mains en plus ne feront pas de mal.
  8. (Figuré) Écriture, caractère d’écriture d’une personne.
    • Elle a une bonne main.
    • Je reconnais sa main.
  9. Pelle de tôle, à manche de bois très court, dont on se sert pour prendre et pour porter de la braise, de la cendre, etc.
  10. Ustensile de bois ou de métal, lequel remplace la main humaine pour saisir une quantité de marchandises.
    • Les mains les plus usités sont celles en fer-blanc, que l’on emploie pour la plupart des produits secs. — (Albert Seigneurie, Dictionnaire encyclopédique de l’épicerie et des industries annexes, 1904)
  11. Sorte d’anneau de fer à ressort, qui est au bout de la corde d’un puits, et dans lequel on passe l’anse du seau.
  12. Sorte d’anneau qui est au-devant d’un tiroir et qui sert à le tirer.
  13. (Automobile) Morceau de galon plat attaché au-dedans d’une voiture et qu’on tient à la main pour se soutenir.
  14. (Architecture) Partie d’une rampe d’escalier sur laquelle se pose la main.
  15. Assemblage de vingt-cinq feuilles de papier → voir main de papier.
    • Une main de papier.
    • Le papier se vend à la feuille, à la main et à la rame.
    • Vingt mains font une rame.
  16. (Technique) Volume massique du papier.
    • Ce papier a une main très élevée.
  17. (Technique) Façon dont un tissu tombe ou glisse.
  18. (Figuré) (Littéraire)Le ciel était taché seulement d’une main nuageuse de fines dentelles amarante qui se tendait comme pour nous souhaiter la bienvenue. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  19. (Cartes à jouer) (Poker) Ensemble des cartes tenues par un joueur.
  20. (Figuré) Action ; puissance ; influence ; pression.
    • Gravement blessés, tombés au pouvoir de l'adversaire, ils craignent pour leur vie mais sont soignés par des mains qui se révèlent fraternelles. Les trois hommes font l'expérience de l’humanité de ceux qu'ils désignaient jusque là par le terme convenu d'ennemi. — (Ennemis fraternels, 1914-1915: Hans Rodewald, Antoine Bieisse, Fernand Tailhades : carnets de guerre et de captivité, édité par Eckart Birnstiel & Rémy Cazals, Presses universitaires du Mirail, 2002, quatrième de couverture.)
    • On sent la main de quelqu’un d’énergique en cette affaire.
  21. (Métrologie) (Canada) (États-Unis) (Commonwealth) Unité de mesure de la hauteur d’un cheval, du sol au sommet invariable, le garrot.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

unité de mesure de la hauteur d’un cheval
hauteur au garrot
  •   main figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : anatomie humaine.

HolonymesModifier

MéronymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
main mains
\mɛjn\
ou \mɛn\

main \mɛjn\ ou \mɛn\ masculin

  1. (Anglicisme informatique) (Programmation informatique) Première fonction invoquée dans un programme, depuis laquelle on appelle toutes les autres.

NotesModifier

Le pluriel est inusité.

PrononciationModifier

  • \mɛ̃\
    • France : écouter « main [mɛ̃] »
    • (Région à préciser) : écouter « main [mɛ̃] »
    • France : écouter « main »
  • Français méridional : \mɛŋ\
  • Canada : \mẽ\
  • France (Massy) : écouter « main »
  • France (Paris) : écouter « main »

HomophonesModifier

ParonymesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • main sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) (Vers 980) man. Du latin manus.
(Nom 2, adverbe) Du latin matutinus.
(Nom 3) Probablement une abréviation/variante de mesnil, mesnee (« maison, ménage »).

Nom commun 1 Modifier

main \Prononciation ?\ féminin

  1. (Anatomie) Main.

Nom commun 2Modifier

main \Prononciation ?\ masculin

  1. Matin.
    • la nuit il dort et au main s'en parti.

Adverbe Modifier

main \Prononciation ?\

  1. Matin.
    • bien main, de bon matin.

VariantesModifier

Nom commun 3Modifier

main \Prononciation ?\ masculin

  1. Maison.

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

main \ˈmeɪn\

  1. Principal.

DérivésModifier

PrononciationModifier

  • États-Unis : écouter « main [ˈmeɪn] »

HomophonesModifier

Anglo-normandModifier

ÉtymologieModifier

Du latin manus.

Nom commun Modifier

main féminin

  1. (Anatomie) Main.

CimbreModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif possessif Modifier

main \Prononciation ?\

  1. Mon.

Note : On le trouve non traduit dans un texte en français :

  • Il se rappelait du vieil avocat qui l’appelait toujours mon ami, ou plutôt : main ksèl, et qui, peut-être, lui parlait toujours dans leur vieille langue ; il connaissait même les mots propres aux bergers. — (Mario Rigoni Stern, Histoire de Tönle, 1978 ; traduit de l’italien par Claude Ambroise et Sabina Zanon Dal Bo, 1988, p. 76)

IndonésienModifier

RomancheModifier

ÉtymologieModifier

Forme et orthographe du dialecte puter.

Adverbe Modifier

main \Prononciation ?\

  1. Moins.

Same du NordModifier

Forme de pronom relatif Modifier

main \mɑjn\

  1. Locatif pluriel de mii.

AnagrammesModifier