FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De maintenir, du latin populaire manutenere (« tenir avec la main »).

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
maintien maintiens
\mɛ̃.tjɛ̃\

maintien \mɛ̃.tjɛ̃\ masculin

  1. Action de maintenir.
    • […] ils n'ignorent rien de tout cela et savent notamment fort bien que c'est en l’affirmant qu'ils créeront cette éternité de barbarie nécessaire au maintien des institutions qui leur sont chères. — (Julien Benda, La trahison des clercs, 1927, édition revue & augmentée, Grasset, 1946, p.194)
    • Nous connaissons tous la pénibilité liée à des contraintes physiques chez les perchwomans et les perchmans, en particulier par le maintien des bras en l'air à une hauteur située au dessus des épaules. — (Pénibilité et tournage, sur le site DC Audiovisuel (www.dcaudiovisuel.com), samedi 1er avril 2017)
  2. (En particulier) Contenance ; manière de se tenir.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
maintien maintiens
\mɛ̃.tjɛ̃\

maintien \mɛ̃.tjɛ̃\ masculin

  1. (Normandie) (Boisson) Boisson également mélangée de cidre et d'eau.
    • […]; en gén. on appelle Maintien (mitoyen) le cidre également mélangé de cidre et d'eau. — (Édouard Le Héricher, Normandie scandinave: ou, Glossaire des éléments scandinaves du patois normand, Avranches : Imprimerie Henri Tribouillard, 1861, p. 82)

PrononciationModifier

RéférencesModifier