maison d’éducation

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot composé de maison, d’ et éducation.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
maison d’éducation maisons d’éducation
\mɛ.zɔ̃ d‿e.dy.ka.sjɔ̃\
 
Photographie d’une classe dans une maison d’éducation.

maison d’éducation \mɛ.zɔ̃ d‿e.dy.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. (Désuet) (Éducation) Maison où l’on prend en pension des enfants ou des adolescents pour les élever et les instruire.
    • En 1746, l’abbé de Kergu fonda à Rennes, avec le concours de M. de la Rive, une maison d’éducation pour les enfants des gentilshommes pauvres de Bretagne. — (Adolphe Orain, Au Pays de Rennes, Hyacinthe Caillière, 1892, page 75.)
    • La grande Catherine est le premier souverain russe qui se soit préoccupé de l’instruction des femmes. En 1764, elle fonda sur les bords de la Neva, dans le couvent de la Résurrection, bâti par l’impératrice Élisabeth, une maison d’éducation pour les jeunes filles. — (Alfred Rambaud, L’Éducation des filles en Russie et les gymnases de femmes, 1873, page 321.)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   maison d’éducation figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : maison.

TraductionsModifier

RéférencesModifier