Ouvrir le menu principal

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen néerlandais maken, du vieux néerlandais makon, du proto-germanique *makōną, ultimement de l’indo-européen *mag-. Cognat du bas allemand maken, de l’allemand machen, de l’anglais make et du frison meitsje.

Verbe Modifier

Présent Prétérit
ik maak maakte
jij maakt
hij, zij, het maakt
wij maken maakten
jullie maken
zij maken
u maakt maakte
Auxiliaire Participe présent Participe passé
hebben makend gemaakt

maken \ˈmaːkə(n)\ transitif

  1. Faire, fabriquer, confectionner.
    • Maken dat...
      Faire en sorte que...
  2. Réparer, dépanner
    • De auto is weer gemaakt.
      La voiture est réparée.
  3. Prendre (un photo).
  4. Rendre.
    • Ziek maken.
      Rendre malade.


Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

ExpressionsModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]