mal du pays

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de mal, du et pays.

Locution nominale Modifier

Singulare tantum
mal du pays
\mal dy pɛ.i\

mal du pays \mal dy pɛ.i\ masculin au singulier uniquement

  1. Sentiment de manque ou de nostalgie lorsqu’on est loin de son pays natal.
    • En dépit de son bon vouloir, de sa passion pour le travail, le désespoir d'être loin des siens l'emportait chez Pasteur. Le mal du pays l'envahissait. Jamais le mot de nostalgie ne fut d'une application plus juste. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p. 17)
    • […] ; Mikkelsen dans l’incertitude sur le fonctionnement de sa station, appréhendait surtout que les colons venus d’Angmagsalik ne fussent atteints du « mal du pays ». — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)

NotesModifier

Presque exclusivement utilisé au singulier. On trouve malgré tout très rarement mals du pays avec cette même acception. Maux du pays se réfère quant à lui aux maux sévissant dans ce pays et non pas à la nostalgie de son pays.

TraductionsModifier

Voir aussiModifier