mal famé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir malfamé.

Locution adjectivale Modifier

Singulier Pluriel
Masculin mal famé
\mal fa.me\

mal famés
\mal fa.me\
Féminin mal famée
\mal fa.me\
mal famées
\mal fa.me\

mal famé \mal fa.me\

  1. Qui a mauvaise réputation.
    • Alors demeurait au fond de l’impasse Saint-Mittre, dans une masure dont les derrières donnaient sur le terrain des Fouque, un homme mal famé, que l’on désignait d’habitude sous cette locution, « ce gueux de Macquart. » — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. II ; réédition 1879, p. 49)
    • Sous son habit blanc mal famé,
      Son cœur ne se tient plus de joie,
      — (Paul Verlaine, Romances sans paroles, Ariettes oubliées, 1873, C’est le chien de Jean de Nivelle)
    • 'Le Toulouse' était situé au coin des rues d’Oultremont et César de Paepe ; c'était auparavant un bistrot mal famé tenu tant bien que mal par un sarde ivrogne. — (Michaël Garray, Les Contes à Bouillote, éditions Le Manuscrit, 2006, page 31)

Variantes orthographiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier