malade imaginaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de malade et de imaginaire. De la pièce Le Malade imaginaire de Molière (1673).

Locution nominale Modifier

malade imaginaire \ma.la.d‿i.ma.ʒi.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui imagine être sujette à de multiples maladies.
    • Estelle oubliait-elle aussi avec quel talent le vicaire imitait la mère Henriot, la malade imaginaire, qui criait, le médecin la touchât-il au cou, aux reins ou à la poitrine : — C’est là, docteur, c’est là, ça ne peut être que là ! — (Jean Giraudoux, Provinciales, Grasset, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 67)
    • Insuffisamment dépistés au début de l’épidémie faute de tests, confrontés à une sérologie capricieuse, ils peinent parfois à être pleinement identifiés comme des malades du Covid-19. Des médecins, peu formés à ces formes inédites, leur accolent le statut infamant de « malades imaginaires » – stigmatisation qui s’ajoute au basculement dans l’invalidité. — (Le Monde, Entre mort et vie, la zone grise du Covid-19, Le Monde. Mis en ligne le 19 septembre 2020)

SynonymesModifier

TraductionsModifier