malversation

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé du verbe malverser avec le suffixe -ation.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
malversation malversations
\mal.vɛʁ.sa.sjɔ̃\

malversation \mal.vɛʁ.sa.sjɔ̃\ féminin

  1. Faute grave commise par cupidité, dans l’exercice d’une charge, d’un emploi, dans l’exécution d’un mandat.
    • Mais malgré les malversations des fonctionnaires et l'absence de tout contrôle, les finances publiques étaient prospères. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 69)
    • «Je n’ai pas manqué de jugement parce que dans toutes les situations où M. Laperrière a été impliqué, quatre situations, il n’y a eu aucune malversation, a-t-il dit. — (Alexandre Robillard, « Legault croit que son ministre Fitzgibbon doit être réprimandé », dans Le journal de Montréal, 29 octobre 2020)

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier