Voir aussi : manoeuvrer

Étymologie

modifier
De l’ancien français manovrer, du latin populaire *manuoperare, du latin classique manu (« avec la main ») operari (« travailler »).

manœuvrer \ma.nœ.vʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire fonctionner avec la main.
    • Jim manœuvra le cordon d'un vasistas, mais l'ouverture donnait sur la loge de Gaby Million où la vedette avait laissé ses chiens. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Manœuvrer un appareil. - Manœuvrer une pompe.
    • (Marine)Manœuvrer les voiles, le gouvernail, etc. - Manœuvrer un vaisseau.
  2. (Par analogie) Amener quelqu’un à agir contre sa volonté et ses intérêts.
    • N'est-il pas invraisemblable que le prince de Bismarck, qui manœuvrait sa presse comme un régiment, ait été étranger à cette campagne?. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)

manœuvrer intransitif

  1. (Marine) Faire la manœuvre.
    • (Par analogie)MM. Deschamps et Crémieux s'étaient couchés dans la nacelle par le conseil de M. Godard, qui restait debout, cherchant à manœuvrer de manière à arrêter la marche de l'aérostat. — (Julien Turgan, Les Ballons: histoire de la locomotion aérienne, 1851, chap.18, page 203)
  2. (Militaire) Faire des manœuvres.
    • Les vieux ramollots du temps jadis, ces vétérans des guerres d'Italie et de Crimée qui promenaient leurs redingotes sanglées à la taille et épinglées de rouge à la boutonnière sous les ombrages du Champ-de-Juillet en regardant manœuvrer les jeunes recrues, […]. — (Léon Jouhaud, Souvenirs de la grande guerre, 1919, édit.2005, p.100)
  3. (Militaire) Art qu’un général déploie pour réussir dans ses projets, soit qu’il veuille attaquer l’ennemi, soit qu’il veuille l’éviter.
    • Ce général manœuvra si habilement qu’il força l’ennemi à battre en retraite.
  4. User de procédés habiles pour aboutir à ses fins.
    • La succession du bonhomme fut si bien manœuvrée par l’ancien aubergiste et par sa femme, qu’ils en absorbèrent la plus grande partie, et ne laissèrent à la veuve du bonhomme Auffray que la maison du défunt sur la petite place et quelques arpents de terre. — (Honoré de Balzac, Pierrette, 1840)
    • — Vous avez dû, mon prince, être content des journaux ? dit le futur maître des requêtes. J’ai manœuvré de manière à faire croire aux feuilles de l’Opposition qu’elles publiaient nos secrets… — (Honoré de Balzac, La Cousine Bette, 1846)

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier
  •   manœuvrer figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau.

Traductions

modifier
Traductions à trier
modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier