Voir aussi : Manchot

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Adjectif 1, Nom 1) (Date à préciser) Dérivé de l’ancien français manc (« estropié »), lui-même du latin mancus de même sens, avec le suffixe -ot.
(Nom 2) (1760) Nom donné à ces oiseaux par le zoologiste Mathurin Jacques Brisson « à cause de la brièveté de leurs ailes ». — (Mathurin Brisson, Ornithologie)
(Adjectif 2) (Date à préciser) De Manche, nom d’un des départements français.

Adjectif 1 Modifier

Singulier Pluriel
Masculin manchot
\mɑ̃.ʃo\

manchots
\mɑ̃.ʃo\
Féminin manchote
\mɑ̃.ʃɔt\
manchotes
\mɑ̃.ʃɔt\
 
Frances O'Connor, artiste de cirque manchote.

manchot \mɑ̃.ʃo\

  1. Qui est estropié ou privé de la main ou du bras.
    • Il est manchot de la main droite.
    • Qu’on me rende impotent,
      Cul-de-jatte, goutteux, manchot, pourvu qu’en somme
      Je vive, c’est assez, je suis plus que content.
      — (Jean de La Fontaine, « La Mort et le Malheureux », Fables, I, 15)
    • L’un des joueurs est manchot. Un instrument d’acier nickelé, qu’on devine fixé au moignon, mi-pince, mi-crochet, sort de la manche : il y tient ses cartes étalées en éventail. Les autres joueurs se renouvellent selon les heures de la journée. Mais le manchot est toujours là, assis sur la banquette, à la place d’angle. Il joue au tarot depuis l’ouverture du café jusqu’à sa fermeture, qui se fait parfois tard. C’est Bernard Busard, patron de l’établissement. — (Roger Vailland, 325.000 francs, 1954, réédition Le Livre de Poche, page 233)
    • Parfois, disait-elle j’ai l’impression que si je ne le regarde pas, mon bras n’existe plus, que je suis manchote. José, est-ce correct, au moins, manchote? Pas joli, évidemment. Je perds même mon français dans ce bled… — (Angelo Rinaldi, L’Éducation de l’oubli, Denoël, 1974, page 321)
  2. (Figuré) (Familier) (Péjoratif) Se dit de quelqu’un qui est maladroit.
    • Cette année-là, il n’y avait pas encore de plaisanciers dans notre port. Les plaisanciers, ils allaient ailleurs. Ce n’est pas un port pour des marins d’occasion ; pour y entrer il vaut mieux en avoir envie ou besoin ; en plus, il ne faut pas être manchot […] — (Grand Claude, « Clayton et Jonas, le pèlerin », dans Douze histoires d’eau salée, Ancre de Marine Éditions, Louviers, 2014)
    • […] pis ton André y doit pas être manchot, un gars capable de mener un avion y doit être capable de s’faire à souper ben manque ! — (Gisèle Mayrand, Rose Emma, tome 2, Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec): Éditions Belle Feuille, 2015)

DérivésModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Adjectif 2Modifier

Singulier Pluriel
Masculin manchot
\mɑ̃.ʃo\

manchots
\mɑ̃.ʃo\
Féminin manchote
\mɑ̃.ʃɔt\
manchotes
\mɑ̃.ʃɔt\

manchot \mɑ̃.ʃo\

  1. Relatif au département de la Manche ou à ses habitants.

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
manchot manchots
\mɑ̃.ʃo\

manchot \mɑ̃.ʃo\ masculin (pour une femme, on dit : manchote)

  1. Personne à qui il manque un ou les deux bras.
    • Le manchot, blessé de guerre, sortit sa carte de priorité de sa main valide pour s’asseoir dans le bus.
    • Nous connaissons sur le pont de Stamboul toutes les échoppes, tous les passants, même tous les mendiants, la collection complète des estropiés, aveugles, manchots, becs-de-lièvre et culs-de-jatte. — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Tout le monde me montre au doigt
      Sauf les manchots, ça va de soi.
      — (Georges Brassens, La Mauvaise Réputation, 1952)
  2. (Rugby, Football) (Familier) Nom donné par les amateurs de rugby aux footballeurs et aux supporters de football.
    • J’ai beau avoir grandi dans la capitale de l’ovalie je suis un footeux pur et dur. Un manchot comme ils disent. — (Guy Busquets, Guernica, Éditions Le Manuscrit, 2004, ISBN 2748137388)

SynonymesModifier

personne à laquelle il manque un bras

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
manchot manchots
\mɑ̃.ʃo\
 
Des manchots empereurs de l’Antarctique.

manchot \mɑ̃.ʃo\ masculin (pour une femelle, on dit : manchote)

  1. (Ornithologie) Oiseau palmipède marin de l’hémisphère sud, notamment de l’Antarctique, très bon nageur, aux petites pattes et aux ailes atrophiées mais de forme hydrodynamique leur conférant les propriétés de nageoires puissantes, appartenant, avec les gorfous, à l'ordre des sphénisciformes.
  2. (Plus rare) (Par abus de langage) Pingouin.
    • Les habitants passent souvent plusieurs mois sans recevoir aucune nouvelle de l'Islande […] Ils ont pour unique ressource la pêche et la chasse aux manchots ; ces singuliers palmipèdes nichent par myriades dans les fentes des rochers ; les insulaires troquent leurs plumes contre les objets de première nécessité , et ils se nourrissent de leur chair. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, E. Plon & Cie, Paris, 1883, page 41)

NotesModifier

La traduction anglaise penguin est un faux-ami, car ce mot ne désigne plus un pingouin aujourd’hui. Le mot anglais désignant un pingouin est auk. Mais dans le langage courant on entend très fréquemment (presque toujours) pingouin au lieu de manchot, comme Pingouin dans Batman.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • manchot sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier