FrançaisModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
mandaï mandaïs
\mɑ̃.dɑj\

mandaï \mɑ̃.dɑj\ masculin

  1. (Belgique) Homme à tout faire ; homme de peine ; manœuvre.
    • Je ne suis pas le “mandaï” des Français », déclare, survolté, le nouveau président d’Electrabel dans une récente interview au Soir.
      Avant d’ajouter, sans doute pour éviter une surchauffe : « Comme eux ne veulent pas que je sois le “mandaï” des Belges. » Cette mâle déclaration de Johnny Thijs provoquera sans doute quelques électrochocs.
      — (Michel Francard, « {Mandaye, mannedaye, mandaille ou mandaï}: une orthographe à tout faire », le 6/10/2019, sur le site de journal Le Soir (https:/plus.lesoir.be))
    • […] , donc l'idéal c'est de dédrecher, noyer le fond,... en 10 min. je dirais qu'à la pelle, j'en ai pour 30 min. en bourinan[sic] comme un mandaï. — (El diablo, dans le forum « Monter un trou d'homme sur un tank à lait », le 16 Déc 2012, sur le site de Brassage amateur (www.brassageamateur.com))

VariantesModifier

RéférencesModifier

  • Georges Lebouc, Dictionnaire de belgicismes, Éditions Racine, 2006, p. 389

WallonModifier

 

Nom commun Modifier

mandaï \Prononciation ?\ masculin

  1. Homme à tout faire ; homme de peine ; manœuvre.
  2. (Péjoratif) Bon à rien ; baraki. Référence nécessaire
  3. (Péjoratif) Clochard ; mendiant. Référence nécessaire

VariantesModifier

RéférencesModifier

  • Georges Lebouc, Dictionnaire de belgicismes, Éditions Racine, 2006, p. 389