Voir aussi : Mango, manĝo

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Vers 1731) Élévation d’un taxon spécifique, l’autochtonyme mango, au rang de genre, suivie de son adoption internationale comme nom générique vernaculaire des colibris du genre Anthracocorax. Le nom d’"oiseau-mango" (mango-bird) avait d’abord été relevé par le naturaliste-illustrateur britannique Eleazar Albin (c. 1690-c. 1742) chez les colons anglais établis à la Jamaïque depuis 1670, pour désigner l’espèce que le naturaliste français Buffon nomme plus tard Le Plastron noir dans son Histoire naturelle [1], et qui était le mango de Jamaïque (Anthracothorax mango). En réalité, il semblerait que cette appellation de "mango" n’ait rien à voir ici avec le fruit (i.e. la mangue, en anglais), mais soit en réalité une déformation de Man-God-Bird. En effet, les colibris étaient appelés localement God-Birds par les colons anglais, peut-être un vestige des légendes des peuples arawakiens qui vénéraient certains trochilidés, comme le spectaculaire colibri à tête noire (Trochilus polytmus)[2], l’oiseau national du pays, et, avec cet emploi ubiquitaire de "Man" si familier en Jamaïque pour appuyer sur une affirmation, il semblerait que le "Man-God-Bird" des colons jamaïcains soit devenu le mango-bird qu’Albin identifie comme l’espèce illustrée sur la magnifique planche de son livre que l’on peut consulter sur le site de la Biodiversity Library, [3]. Le succès populaire du livre d’Albin fournit l’idée à Linné d’accoler le taxon spécifique "mango" à son protonyme Trochilus mango dans son Systema naturae (1758) pour l’espèce en question, qui est endémique de la Jamaïque ([4]).

Une hypothèse alternative proposée en 2013 voudrait qu’Eleazar Albin attribuât par une erreur purement fortuite le nom de "mango-bird" au colibri qu’il peignit pour son Natural History of Birds d’après un spécimen mis à sa disposition par le naturaliste anglais Hans Sloane dans son fameux cabinet de curiosités, le Don Saltero’s Coffee-House à Chelsea (Londres). En effet, "mango bird" était une appellation que les colons anglais établis dans le sous-continent indien donnaient à divers passereaux asiatiques, dont le loriot indien (Oriolus kunzoo), lequel faisait partie d’un ensemble d’oiseaux naturalisés que Sir Sloane avait mis en démonstration au Don Saltero’s Coffee-House [5] et qu’Albin aurait pu confondre avec celle rattachée au colibri qu’il avait peint. L’oiseau qu’il dénommait mango-bird représentait bien un mango de Jamaïque (Anthracothorax mango), mais il semble que l’étiquette en question référait plutôt au loriot indien. On peut aisément comprendre que, quoi qu’il en soit, les deux explications ne sont toutefois pas mutuellement exclusives.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
mango mangos
\mɑ̃.go\

mango \mɑ̃.go\ masculin

  1. (Ornithologie) Genre d’oiseaux-mouches à la fois nectarivores et insectivores, comprenant sept espèces de la sous-famille des trochilinés (e.g. « colibris ») au plumage iridescent aux couleurs métalliques riches mais sombres, comportant généralement une longue plage pectorale noire courant des côtés de la gorge jusqu’aux ventre, au bec long et nettement incurvé vers le bas, et dont les rectrices possèdent des couleurs vives caractéristiques, que l’on rencontre dans divers habitats ouverts, des mangroves aux savanes de toute l’écozone néotropicale (genre Anthracothorax).

NotesModifier

En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • mango sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AfarModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

mango

  1. (Botanique) Mangue.

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du portugais manga.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
mango
\ˈmæŋ.ɡoʊ\
ou \ˈmæŋ.ɡəʊ\
mangoes
ou mangos
\ˈmæŋ.ɡoʊz\
ou \ˈmæŋ.ɡəʊz\
 
Two mangoes.

mango \ˈmæŋ.ɡoʊ\ (États-Unis) \ˈmæŋ.ɡəʊ\ (Royaume-Uni)

  1. (Botanique) Mangue.
  2. (Ornithologie) Mango

DérivésModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • mango sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Du latin manicus, de même sens.
(Nom 2) De l’anglais mango, de même sens.

Nom commun 1 Modifier

mango masculin \ˈman.ɡo\

  1. Manche (d’un outil).
  2. (Salvador, Mexique et Nicaragua) Bel homme, belle femme.

Nom commun 2Modifier

mango masculin \ˈman.ɡo\

  1. (Botanique) Mangue.
  2. (Botanique) Manguier.

DérivésModifier

EspérantoModifier

ÉtymologieModifier

Du portugais manga, repris du malayalam മാങ്ങ, māṅga, qui vient du tamoul மாங்காய், māṅgāy.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif mango
\ˈman.go\
mangoj
\ˈman.goj\
Accusatif mangon
\ˈman.gon\
mangojn
\ˈman.gojn\

mango \ˈman.ɡo\ mot-racine 9OA

  1. Mangue.

DérivésModifier

Académiques :

Autre:

HyperonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • mango sur l’encyclopédie Wikipédia (en espéranto)  

RéférencesModifier

BibliographieModifier

IdoModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais mango.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
mango
\Prononciation ?\
mangi
\Prononciation ?\

mango \ˈman.ɡo\

  1. (Botanique) Mangue.

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Du portugais manga.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
mango
\ˈman.ɡo\
manghi
\ˈman.ɡi\

mango \ˈman.ɡo\ masculin

  1. (Botanique) Mangue.
  2. (Botanique) Manguier.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Emprunté ou apparenté au grec ancien μάγγανον, manganon.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif mango mangonēs
Vocatif mango mangonēs
Accusatif mangonem mangonēs
Génitif mangonis mangonum
Datif mangonī mangonibus
Ablatif mangonĕ mangonibus

mango \Prononciation ?\ masculin

  1. Maquignon, marchand d’esclaves.
    • milia pro puero centum me mango poposcit, Mart. 1, 58, 1
  2. Polisseur de pierres précieuses.

Apparentés étymologiquesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

MannoisModifier

ÉtymologieModifier

Calque de l’anglais mango, issus du portugais manga.

Nom commun Modifier

mango \Prononciation ?\

  1. (Botanique) Mangue.

RéférencesModifier

NorvégienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

mango masculin

  1. (Botanique) Mangue.

PalenqueroModifier

ÉtymologieModifier

De l’espagnol mango (même sens).

Nom commun Modifier

mango \ˈmaŋ.go\

  1. (Botanique) Mangue.
    • I ta-bá ku mango p’i kumé poke i a tené hambre.
      J’ avais la mangue à manger parce que j’avais faim.

TchèqueModifier

ÉtymologieModifier

De l’allemand Mango.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif mango manga
Vocatif mango manga
Accusatif mango manga
Génitif manga mang
Locatif mangě
ou mangu
mangech
Datif mangu mangům
Instrumental mangem mangy

mango \maŋɡɔ\ neutre

  1. (Botanique) Mangue.

DérivésModifier

Voir aussiModifier

  • mango sur l’encyclopédie Wikipédia (en tchèque)  

RéférencesModifier

  1. Georges-Louis Leclerc de Buffon, Louis-Jean-Marie Daubenton, Anselme-Gaëtan Desmarest Oeuvres complètes de Buffon: avec les descriptions anatomiques de Daubenton, son collaborateur, Volume 36, Partie 7, Verdière et Ladrange, Paris, 1827, p. 67
  2. Frederick Cassidy (1982) Jamaica Talk - Three Hundred Years of The English Language in Jamaica, MacMillan & Sangsters, Kingston (Jamaica)
  3. Eleazar Albin, A Natural History of Birds. Illustrated with A Hundred and one Copper Plates, Curiously Engraven from the Life., éd. par l’auteur, Londres, 1831, p. 49
  4. Jolding, James A., Helm’s Dictionary of Scientific Bird Names, Christopher Helm, London, 2010
  5. Storrs L. Olson & Catherine Levy, 2013. ‘’Eleazar Albin in Don Saltero’s coffee-house in 1736: how the Jamaican mango hummingbird got its name, Trochilus mango Archives of natural history 40.2: 340–344