Étymologie

modifier
(Nom commun 1) Du néerlandais manneken (« petit homme ») qui donne aussi le wallon maniké de même sens.
(Nom commun 2) Du néerlandais mannekijn (« petit panier »), apparenté à manne.

Nom commun 1

modifier
Singulier Pluriel
mannequin mannequins
\man.kɛ̃\
 
Trois mannequins (sens 1)

mannequin \man.kɛ̃\ masculin (ou, plus rarement, masculin et féminin identiques)

  1. Figurine d’homme ou de femme, en bois, plastique ou cire, utilisée en couture ou par les peintres et les sculpteurs, ou dans les vitrines de magasins pour présenter des articles de mode.
    • Sapho, bâtie de pièces rapportées, mal rapprochées et mal collées, ressemble à ces mannequins vertébrés et articulés que les peintres et les sculpteurs habillent et placent dans des poses héroïques. — (Paul Lafargue, Sapho, paru dans Le Socialiste, 2 janvier 1886)
    • Tout à coup, il vit à travers ses larmes le mannequin d’osier sur lequel madame Bergeret taillait ses robes et qu’elle avait coutume de placer dans le cabinet de M. Bergeret, devant la bibliothèque, sans entendre les murmures du professeur qui se plaignait d’embrasser et de promener cette femme d’osier chaque fois qu’il lui fallait prendre des livres sur les rayons. De tout temps, M. Bergeret s’était senti agacé par cette machine qui lui rappelait à la fois les cages à poulet des paysans et une certaine idole de jonc tressé, à forme humaine, qu’il voyait, quand il était petit, sur une des estampes de son histoire ancienne, et dans laquelle les Phéniciens brûlaient, disait-on, des enfants. — (Anatole France, Le Mannequin d’osier, Calmann Lévy, 1897, réédition Bibliothèque de la Pléiade, 1987, page 918)
    • Bertille affectait de me parler comme si la personne assise à ma droite était un mannequin (un de ces mannequins de couture anciens, dont les formes amples et courbes, mais entoilées de gris et soigneusement asexuées, m’ont toujours fait penser à celles de ma mère). — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 238)
    • (Par analogie)L’épouvantail semblait recouvert de goudron, comme celui qu’on utilise pour rendre les canots étanches. Celui qui avait fait ça voulait vraiment effrayer les oiseaux. Mais il n’était parvenu qu’à intriguer deux corbeaux aux ailes d’un noir lustré, perchés sur les épaules du mannequin. — (Xavier Mauméjean, Lilliputia, Calmann-Lévy, 2008)
  2. (Médecine) Figurine représentant le corps humain et utilisée en particulier dans les cours de médecine.
  3. (Par extension) (Familier) Personne sans caractère, fantoche, homme de paille, marionnette, pantin.
    • Dans tous les cas, il faudrait, pour élever ces malheureux, d’autres éducateurs que l’un de ces mannequins dont M. O’Bodkins nous offre le déplorable type. — (Jules Verne, P’tit Bonhomme, chapitre 3, J. Hetzel et Cie, Paris, Illustrations par Léon Benett, 1891)
  4. Personne présentant des articles de mode sur des photographies ou dans les défilés de mode. — Note : Dans ce sens, et pour une femme, on peut dire le mannequin ou la mannequin, l’emploi du mot mannequine restant marginal.
    • Les véritables stars ne le sont pas par ce qu’elles font mais par la manière particulière dont s’agence leur anatomie : elles sont mannequins, ou plutôt top models. — (Isabelle Alonso, Et encore, je m’retiens ! Propos insolents sur nos amis les hommes, Paris : Robert Laffont, 1995)
    • Non, mais n’omettons pas que je m’adresse à des barakis, et pour un baraki, 14-18, ça évoque juste une largeur en pouce pour des jantes chromées… et 40-45, cela évoque d’abord les mensurations des bustes de mannequins anorexiques. — (Jérôme de Warzée, Les cactus, Éditions Luc Pire, 2017)
    • Défiler en public sur un podium représente l’épreuve du feu pour une mannequin. Il faut savoir marcher, porter le vêtement, faire son cinéma… Personnellement, j’ai commencé à défiler très jeune. — (Rebecca Ayoko, avec Carol Mann, Quand les étoiles deviennent noires : Des rues d'Abidjan aux podiums d’Yves Saint Laurent, éd. Jean-Claude Gawsewitch, 2012)
    • Aujourd’hui, on fait miroiter le métier d’agent de joueurs. Dans les films, on présente le type ultraglamour, entouré de mannequins et plein d’argent. — (Dali Sanschagrin, ‎Joël Bats, Amour foot, 2021)

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Nom commun 2

modifier
Singulier Pluriel
mannequin mannequins
\man.kɛ̃\

mannequin \man.kɛ̃\ masculin

  1. Panier long et étroit, dans lequel on apporte des fruits ou du poisson au marché.
    • Le marché a lieu le jeudi sur les deux places […]. Les tarifs des emplacements sont minutieusement fixés : suivant que l’on expose un panier à anses, un mannequin ou une hotte, des volailles par 1 à 4, 5 à 8, 9 à 12, les tarifs changent. Ceci jusqu'en 1887, […]. — (Laurence Forgeard, La Ferté-Gaucher au début du siècle : Cartes postales 1900 à 1918, chez l'auteur, Claye-Souilly : Impr. Couturier, 1988)
  2. Panier rond et profond, dans lequel on récolte des fruits, légumes, champignons.
    • La charpagne était un grand panier ovale en osier blanc, servant à transporter tout, linge, beignets, légumes, à l’opposé du mannequin qui, rond & de facture plus grossière, était réservé aux usages plus salissants. — (Lionel Labosse, M&mnoux, Publibook, 2018, p. 174)
  3. Panier d’osier à claire-voie dans lequel on élève des arbres destinés à regarnir un jardin.
    • La marcotte se fait à-peu-près de même : on passe une branche sur un pied, soit dans un entonnoir de fer blanc, soit dans un mannequin qu’on remplit de terre ; la branche y pousse des chevelus ; alors vous coupez cette branche sous le mannequin que vous mettez en terre : […]. — (Article « Figuier », dans le Dictionnaire universel des plantes, arbres et arbustes de la France, par Pierre-Joseph Buc'hoz, tome 1, Paris : chez Lacombe, 1770, p. 590)
  4. (Industrie) Forme en métal sur laquelle on enfile le tissu des filtres.
    • Les manches filtrantes de dépoussiérage et les gaines textiles sont destinées à la diffusion de l'air propre. Ces manches sont montées sur des mannequins métalliques, et fixées à la plaque tubière du dépoussiéreur. — (« Manches filtrantes : Dépoussiérage industriel », non daté, dans L'Expo permanente, sur le site de L'Usine nouvelle, consulté le 28/02/2022)
  5. (Architecture) (Ornemental) Panier d’osier représenté artistiquement, garni de fleurs et de fruits.

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier
  • mannequin sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier

Étymologie

modifier
De l’ancien français mannequin.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
mannequin
\ˈmæ.nəˌkɪn\
mannequins
\ˈmæ.nəˌkɪnz\

mannequin \ˈmæ.nəˌkɪn\

  1. Mannequin, figurine d’homme ou de femme.

Prononciation

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

mannequin masculin

  1. Mannequin.

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

mannequin \Prononciation ?\ masculin (graphie inconnue)

  1. Panier rond et profond en osier, dans lequel on récolte des fruits, légumes, champignons.

Références

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

mannequin

  1. Mannequin.

Synonymes

modifier

Taux de reconnaissance

modifier
En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 96,9 % des Flamands,
  • 96,1 % des Néerlandais.

Prononciation

modifier

Références

modifier
  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]