Voir aussi : Marmot

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1480) De l’ancien français marmot (« petit singe »)
Note : sans doute déverbal de marmotter[1] au sens de parler confusément et entre les dents[2]. Les mouvements continuels que les singes font avec leurs babines[1] (→ voir babouin) et les grimaces qui en découlent ont translaté le sens.
Une confusion possible par assimilation phonétique a pu rapprocher ce mot de l’ancien français merme (« mineur ») avec un dérivé en -ot[3] bien que le sens primitif soit "singe" et non "enfant"[4] ». Voir marmite, marmouset. Le sens familier courant de «petit enfant» a d'abord été employé à propos d'une fillette (1633), puis sans distinction de sexe (1640), puis réservé, au singulier, à un petit garçon (1668)[5]

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
marmot marmots
\maʁ.mo\

marmot \maʁ.mo\ masculin

  1. (Sens original) Singe dont la bouche se déforme.
    • Par contre, nul n’affirme que ces singes étaient des marmots. — (Enquêtes du Musée de la vie wallonne, numéros 201 à 208, page 272)
  2. (Par extension) (Par analogie) (Vieilli) Faciès déformé par des rictus. → voir croquer le marmot
    • Come d’un tronc de boys se peut faire la représentation d’un marmot (sic). — (Léon l'Hébreu, Philosophie d’amour, chez Guil. Rouille & Thibauld Payen, 1551)
    1. (Ameublement) Heurtoir de porte d’entrée.
      • La porte, en cet endroit, était garnie d’un gros bouton de cuivre qui représentait une de ces figures grotesques qu’on nomme ordinairement marmots. — (Charles Rozan, Petites ignorances de la conversation, Lacroix-Comon, 1856, page 103)
      • Il frappait le marmot. C’était une porte étroite de bois ouvragé. — (Pascal Quignard, Tous les matins du monde, Gallimard, Paris, 1991)
    2. Personne dont le visage est déformé.
      • […] tous les quatre revêtus de treillis, en godillots, avec leurs gants et leur écharpe de laine ; ( Moineau porte un passe-montagne qui lui fait une tête de marmot ). — (Claude Delmas, Le pont du chemin de fer est un chant triste dans l’air, Flammarion, 1965, page 43)
  3. (Par métonymie) Enfant en bas âge faisant des mimiques.
    • [L’homme] s’affairant autour de l’humble ménage et de quelque marmot grimaçant, sa compagne, la « popinée », guenon sympathique et rieuse qu’engonce drôlement la robe […] — (Revue des deux mondes, Au Bureau, 1935, page 374)
    1. (Plus généralement) (Familier) Petit enfant.
      • Cependant faites bien mes recommandations à notre marmot, et dites-lui que peut-être j’amènerai de ce pays-là quelque beau petit chaperon pour le faire jouer et pour lui tenir compagnie. — (Jean de La Fontaine, Relation d'un voyage de Paris en Limousin, 1663)
      • Et le doigt de l’oreille est le Benjamin de la famille, marmot pleureur, qui toujours se trimballe à la ceinture de sa mère. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
      • Quelquefois dans les champs, où mon mari m’aurait menée, en m’échappant à quelques pas de mes marmots, en voyant une splendide matinée, secrètement, j’eusse jeté quelques pleurs bien amers. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
      • Rentré chez eux, le marmot fut gâté comme un prince. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1856)
      • Autour d’elle se vautraient, en glapissant, trois ou quatre marmots dans l’état le plus primitif, noirs comme des mulâtres, avec de gros ventres et des membres grêles qui les faisaient ressembler plutôt à des quadrumanes qu’à des bipèdes. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
      • « Tais-toi, la mère !… vous autres, femmes, vous n’y entendez rien. À force de vivre toujours avec les enfants et rien que pour eux, vous rapetissez tout à la taille de vos marmots — (Alphonse Daudet, Le mauvais zouave, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, réédition Le Livre de Poche, 1974, page 48)

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin marmot
\maʁ.mo\

marmots
\maʁ.mo\
Féminin marmotte
\maʁ.mɔt\
marmottes
\maʁ.mɔt\

marmot masculin

  1. Relatif à Saint-Geniez-d’Olt, commune de l’Aveyron.
    • Société SCI Du Pays Marmot (Saint Geniez d'Olt et d'Aubrac, 12130) — (Entreprise SCI sur entreprises.lefigaro.fr. Consulté le 6 février 2021)

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  • Cette page utilise des renseignements venant du site habitants.fr.

SourcesModifier

  1. a et b « marmot », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. page 356 dans Walther von Wartburg, Französisches Etymologisches Wörterbuch. Eine darstellung des galloromanischen sprachschatzes, Bonn, 1928
  3. Jean Auguste Ulric SchelerDictionnaire d’étymologie française d’après les résultats de la science moderne, 1862
  4. « marmot », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872–1877 → consulter cet ouvrage
  5. Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, Dictionnaires Le Robert.

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir marmot.

Adjectif Modifier

marmot \Prononciation ?\ masculin

  1. Ébahi, bouche bée.
    • Par Dé, de ce suis bien marmot
      Il n'entend pas ce que je dy.
      — (Farce du goutteux)

Nom commun Modifier

marmot \Prononciation ?\ masculin

  1. Gros singe à longue queue.
  2. Personne laide.
  3. Petite figure grotesque et grimaçante servant d'ornement architectural.
  4. Marmot.

SynonymesModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier

  • Frédéric GodefroyDictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de F. Vieweg, Paris, 1881–1902 → consulter cet ouvrage
  • Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, Dictionnaires Le Robert.

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français marmotte.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
marmot
\ˈmɑɹ.mət\
marmots
\ˈmɑɹ.məts\

marmot \ˈmɑɹ.mət\

  1. (Zoologie) Marmotte.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • marmot sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

IndonésienModifier

ÉtymologieModifier

Du néerlandais marmot.

Nom commun Modifier

marmot \Prononciation ?\

  1. (Zoologie) Marmotte.
  2. (Populaire) Cobaye, cochon d’Inde.

VariantesModifier

RéférencesModifier

  • « marmot » dans le Kamus Besar Bahasa Indonesia, 2001

Moyen françaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir marmot.

Nom commun Modifier

marmot \Prononciation ?\ masculin

  1. Marmot, marmouset, petit singe.
    • En l'isle de Zocotere, on voit une beste qui s'appelle huspalin, grosse comme un marmot ethiopien, fort monstrueuse. — (Ambroise Paré, Monstres)

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français marmotte.

Nom commun Modifier

marmot \Prononciation ?\

  1. Marmotte (animal).

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,8 % des Flamands,
  • 98,4 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • marmot sur l’encyclopédie Wikipédia (en néerlandais)  

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]