BretonModifier

ÉtymologieModifier

Mentionné dans le grand dictionnaire français-breton de François Vallée (1931, page 694a) : marmouz.

Nom commun 1 Modifier

Mutation Singulier Pluriel 1 Pluriel 2
Non muté marmouz marmouzed marmouzien
Adoucissante varmouz varmouzed varmouzien

marmouz \ˈmarmus\ masculin (féminin : marmouzez)

  1. (Zoologie) Singe.
    • — Piv en deus evet va gwin palmez ?
      — Ne deo ket me, eme ar marmouz.
      — Ne deo ket me, eme an hudc’hlazard.
      — (Abeozen, Marvailhoù Loened, Skridoù Breizh, Brest, 1943, p. 13)
      — Qui a bu mon vin de palme ?
      — Ce n’est pas moi, dit le singe.
      — Ce n’est pas moi, dit le caméléon.

ComposésModifier

DérivésModifier

Nom commun 2Modifier

Mutation Singulier Pluriel 1 Pluriel 2
Non muté marmouz marmouzed marmouzien
Adoucissante varmouz varmouzed varmouzien

marmouz \ˈmarmus\ masculin

  1. Galopin.
    • Eur marmouz bennag e-nevoa libistret ar prenest a goh-saout. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 317)
      Quelque galopin avait enduit (ou : barbouillé) la fenêtre de bouse de vache.
    • Kleo ar marmouz fall-mañ ’ta ! — (idem, p. 342)
      Écoute donc ce galopin !
  2. Garnement.
    • Memeuz tra eo euzuz kleved eur marmouz evel-se o leuskel kement-se a vallozou. — (idem, p. 342)
      Il est tout de même épouvantable d’entendre un petit garnement comme cela proférer tant de blasphèmes.
  3. Mioche.
    • Ar marmouz bihan. — (idem, p. 342)
      Le mioche.
  4. Vaurien.
    • Ar marmouz a zo anezañ ! — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Première partie - Le langage figuré, 2ème ed. revue et augmentée 1970, p. 99)
      (le) Vaurien qu’il est !

ComposésModifier