Voir aussi : Marocain

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De Maroc avec le suffixe -ain.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin marocain
\ma.ʁɔ.kɛ̃\
marocains
\ma.ʁɔ.kɛ̃\
Féminin marocaine
\ma.ʁɔ.kɛn\
marocaines
\ma.ʁɔ.kɛn\

marocain \ma.ʁɔ.kɛ̃\ masculin

  1. Qui se rapporte au Maroc, à ses habitants.
    • Or j’eus comme voisin de lit un aumônier du genre fier et silencieux, qui s'équipait en musulman pour les tirailleurs marocains. Le croissant sur son calot était un beau sujet de plaisanterie ; […]. — (Alain, Souvenirs de guerre, page 43, Hartmann, 1937)
    • Si — après bien des hésitations — je me suis décidé à ajouter ces pages à la vaste littérature marocaine, c'est que je crois sincèrement qu'elles pourront contribuer à mieux faire connaître le Maroc et à faciliter l'appréciation des événements dont ce pays est en ce moment le théâtre. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc: étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p.8)
    • Au début de 1925, mon pays vivait depuis déjà quatre ans une de ces aventures coloniales dont il a le secret. De mèche avec les Espagnols, il guerroyait dans le Rif contre un nommé Abd el-Krim, une sorte de terroriste nationaliste marocain. — (Jacques Franck, Le spermatozoïde octogénaire: une biographie optimiste, L'Harmattan, 2008, page 13)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

marocain \Prononciation ?\ masculin

  1. (Zoologie) Variété de brune de l’Atlas au Maroc (race de bovins).
  2. (Drogue) Morceau de cigarette servant de filtre pour la confection de joint.
  3. Restaurant marocain.
    • Ce bon marocain à prix doux est idéal pour “couscousser ou tajiner” entre amis. — (site sortir.telerama.fr, 30 août 2010)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier