FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(c. 1100) De l’ancien bas vieux-francique *martar → voir marter en néerlandais, Marder en allemand. Il y a aussi une étymologie alternative : du gaulois martalos [1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
martre martres
\maʁtʁ\
 
Martre commune ou martre des pins (martes martes)
 
Une martre d’Amérique.

martre \maʁtʁ\ féminin

  1. (Zoologie) Une des espèces de petits quadrupèdes carnassiers au pelage fin et recherché, appartenant à la famille des mustélidés.
    • Peau, queue, fourrure de martre.
    • Les zibelines sont les plus belles des martres.
    • Le chat-pêcheur, la martre et le vison abondaient le long du torrent mais n’étaient point dangereux. — (James Oliver Curwood, Kazan, 1914, traduit de l’anglais par P. Gruyer et L. Postif, Hachette, 1937, page 188)
    • Il piège principalement les renards, les coyotes, les martres, les visons, les castors et les loutres depuis 40 ans. — (Jennifer Boudreau, Trapper par souci de l'environnement, radio-canada.ca, 17 janvier 2021)
  2. (Par métonymie) Fourrure de cet animal.
  3. (Peinture) Poils de cette fourrure, utilisés en particulier pour certains pinceaux.

VariantesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • martre sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1)
(Nom 2) Du latin martyr.

Nom commun 1 Modifier

martre \Prononciation ?\ féminin

  1. Martre (mammifère).

Nom commun 2Modifier

martre \Prononciation ?\ masculin

  1. Martyr.
    • L’oratoire del bieneurous Laurent lo martre — (Li Dialoge Gregoire lo Pape, édition de Fœrster, p. 24-5. Lo, article masculin archaïque.)

DérivésModifier

RéférencesModifier

  1. Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, 210 : « martre », 2004.