Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1544) marcepain, (1545) massepan — (Le Maçon, traduction du Décaméron de Boccace), (1546) massepain — (Rabelais, Tiers Livre, chap. 30). Emprunt, avec l’influence de masse, de l’italien marzapane. L’ancien occitan massapan, et le moyen français massepain avaient aussi le sens de « boîte de luxe pour confiserie ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
massepain massepains
\mas.pɛ̃\
 
Des massepains.

massepain \mas.pɛ̃\ masculin

  1. Sorte de pâtisserie faite avec des amandes pilées et du sucre.
    • Le majordome fit placer près du lit un en-cas de blancs-mangers et de massepains. — (Gautier, Capitaine Fracasse, 1863, page 390)
    • La mère, Rita, sosie de Greta Garbo, se gavait de chips et de massepains, se saoulait de Marie Brizard et procrastinait dans son lit. Elle pleurnichait, ruminait sa mauvaise fortune et celle de son mari, […]. — (Emmanuel Genvrin, Rock Sakay, Éditions Gallimard, 2016, chap.1)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Île-de-France) : écouter « massepain [mas.pɛ̃] »

Voir aussiModifier

  • massepain sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier