Voir aussi : matón

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) De l’ancien français maton.
(Nom commun 2) Du verbe argotique mater (« regarder »).

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
maton matons
\ma.tɔ̃\

maton \ma.tɔ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Lait caillé.
    • L’Union européenne a accordé officiellement à la Mattentaart (tarte au maton) de Grammont, en Flandre orientale le statut de "produit européen du terroir".
  2. (Industrie) Petite masse agglomérée de certaines matières, qui se forme par accident lors de la fabrication.
    • Un maton de pâte à papier.
    • Un maton de laine s’est formé lors du cardage.

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
maton matons
\ma.tɔ̃\

maton \ma.tɔ̃\ masculin (pour une femme, on dit : matonne)

  1. (Argot) (Péjoratif) (Prison) Gardien de prison.
    • On a beau lutter contre, les clichés nous habitent. « Gardien de prison », par exemple : cette profession n’évoquait que modérément, pour moi, l’humanisme. C’est une fraternité qu’on ressent, pourtant, chez Luc Rody, maton à la maison d’arrêt d’Amiens et délégué CGT (syndicat majoritaire). (FAKIR - 1er décembre 2004)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

De mate (« lait caillé ») avec le suffixe -on.

Nom commun Modifier

maton \Prononciation ?\ masculin

  1. Caillot, lait caillé, fromage mou.
    • […] et leur donnez à chascune fois nouvelle paisson, et fresche et nouvelle eaue ; c’est assavoir pour paisson, avoine batue que l’en doit dire gruyau d’avoine , destrempé en lait ou matons de lait un petit ; et aient le pié sec jusques à neuf jours — ( Ménagier de Paris)

DérivésModifier

RéférencesModifier