mea maxima culpa

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin mea maxima culpa (« ma plus grande faute »), en raison de l’utilisation de cette locution dans la liturgie catholique.

Locution interjective Modifier

mea maxima culpa \mea mak.si.ma kul.pa\ invariable

  1. Je reconnais la grande faute que j’ai commise. Équivalent de l’interjection mea culpa.
    • Hélas, il m’en reste sans doute encore quelques-unes, mea maxima culpa. — (Wolfgang Asholt, Assia Djebar : littérature et transmission, 2010)
    • Il n’est donc pas possible d’établir abstraitement une liste des informations déterminantes à donner à votre potentiel acheteur, qui serait valable pour toutes les ventes de matériaux (Mea maxima culpa). — (Élisabeth Gelot, « Quelle responsabilité en cas de vente de matériaux de construction issus du réemploi ? », materiauxreemploi.com, 20 mars 2018 ; consulté le 14 novembre 2020)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier