Voir aussi : Melón, melón, melɔn

Français modifier

Étymologie modifier

(1256)[1] Du latin melo, melonis.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
melon melons
\mə.lɔ̃\
 
Plants de melon.
 
Fruit de melon canteloup.
 
Chapeaux melons.

melon \mə.lɔ̃\ masculin

  1. (Botanique) Plante rampante, potagère, annuelle, de la famille des cucurbitacées et qui produit des fruits comestibles.
    • Pour protéger une culture de melons sous serres, il suffit d’implanter un plant d’orge ou d’éleusine tous les 100 à 300 m2, suivant les variétés de melons. — (Suty, Lydie. « Chapitre 9. Les systèmes complexes de lutte biologique », La lutte biologique. Éducagri Éditions, 2010, pp. 195-213.)
  2. (Par métonymie)(Botanique) Fruit de cette plante, à la peau épaisse jaune ou verte, à la chair orange, jaune parfois verte selon les espèces et juteuse.
    • Le melon de Cavaillon.
    • Au menu : apéritif, melon de pays, terrine de poisson, coup du milieu, mouton ou magret de canard, mojhettes, salade, fromage, glace, café cognac. — (journal Sud-Ouest, édition Charente-Maritime / Charente, 16 juillet 2022, page 15)
    • […] partager l’indignation devant la grandiloquence creuse de cette sculpture qui est comme ces énormes melons dont on dit quand on en a goûté : c’est de la courge ! — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 210)
    • Fourier était très frappé par la « tromperie » du melon dont la maturité et le goût sont si difficiles à apprécier quand nous en achetons au marché. — (Sfez, Lucien. « 4. Harmonies autogestionnaires », La politique symbolique. sous la direction de Sfez Lucien. Presses Universitaires de France, 1993, pp. 227-262.)
  3. (Habillement) Chapeau melon.
    • Ces dames n’ont plus d’autre sujet de conversation. Pensez donc : après trois ans de chapeau haut de forme et de pardessus ultra chic, M. le délégué est apparu avec un simple « melon » et une espèce de cover-coat ! Littéralement, son élégance a descendu de plusieurs crans ! — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)
    • C’était un « melon » qui naturellement, subissait toutes les phases du cabossage et de l’aplatissement. Son possesseur avait beau le retaper, l’épousseter, le placer à distance, une fatalité sournoise voulait que, tout à coup, tantôt l’un, tantôt l’autre des acrobates s’élançât à pieds joints sur lui. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • C’était le marquis de Vivès, en costume de velours, melon gris et monocle à l’œil, juché sur une solide jument de trait. — (Marcel-E. Grancher, Dombes, Éditions Optic, 1945, page 96)
    • 29 octobre 1940 – Les Anglais ont toujours eu le privilège d’ignorer le contexte. Je les vois d’ici poursuivre leurs conversations dans la City, sous les bombes, en époussetant d’une chiquenaude sur leurs melons des débris d’immeubles. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 100)
  4. (Vulgaire) (Péjoratif) (Injurieux)[2] Personne d’origine maghrébine, bicot, bougnoule, crouillat, raton.
    • Nous sommes quatre journalistes […]. Nous essayons […] sur cette place où sont tombés, un mois plus tôt, les derniers martyrs de l'Algérie française, d'engager le dialogue : impossible. « Combien il vous paie, le FLN ? » […] « Allez, vous les aurez les « melons », jusqu'à Poitiers ! » — (L'Express, 3-9 juillet 1972)
  5. (Argot) Personne niaise, imbécile, cornichon.
    • Tourterot : Vous êtes si melons à Châtellerault !
      Médard domestique: Possible ; mais, quand on s'adresse aux melons (...) qu'on veut être compris des melons, m'est avis qu'il faut leur parler le langage... melon.
      — (Eugène Labiche, Deux Papas très-bien, 1845)
  6. (Zoologie) Organe situé sur la tête des cétacés.
  7. (Viticulture) Cépage blanc donnant de petits grains de raisins doré serrés en petites grappes. Il s'agit d'un croisement entre le pinot et et l'heunisch blanc ou gouet. On le cultive en Bourgogne d'où son autre nom melon de Bourgogne. On le nomme muscadet dans la région de Nantes. En 2006 on en cultivait 2000 hectares en France.

Dérivés modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Traductions modifier

Méronymes modifier

Adjectif modifier

melon \mə.lɔ̃\ invariable

  1. Couleur orange jaunâtre de la couleur de la chair du melon. #DE9816
    • Il signe une cuvée au nom entraînant, à la robe melon pâle aux légers reflets grisés. — (Guide Hachette des vins 2014, éd. Hachette 2013)
    • En toute autonomie une personne atteinte de cécité peut donc choisir des chaussures rouge brique , une robe ou un pantalon abricot doré, un chemisier melon mûr et des lunettes de soleil ocre à réfraction afin d'échapper peut être au quand-dirat-on de son voisinage. — (Séverine Lejeune , Édisud, 2006)

Traductions modifier

Prononciation modifier





Paronymes modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

  • melon sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • Le thésaurus couleur en français  

Références modifier

  1. « melon », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. — (Michel Pitrat et Claude Foury, Histoire des légumes: des origines à l’orée du XXIe siècle p.24)

Anglais modifier

Étymologie modifier

Du latin melo, melonis.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
melon
\ˈmɛl.ən\
melons
\ˈmɛl.ənz\

melon \ˈmɛl.ən\

  1. (Botanique) Melon.

Adjectif modifier

melon \ˈmɛl.ən\

  1. Melon.

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Voir aussi modifier

  • melon sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

Créole haïtien modifier

Étymologie modifier

Du français melon.

Nom commun modifier

melon \Prononciation ?\

  1. (Botanique) Melon.
  2. Pastèque.

Danois modifier

Étymologie modifier

Du latin melo, melonis.

Nom commun modifier

melon masculin

  1. (Botanique) Melon.

Espéranto modifier

Forme de nom commun modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif melo
\ˈme.lo\
meloj
\ˈme.loj\
Accusatif melon
\ˈme.lon\
melojn
\ˈme.lojn\

melon \ˈme.lon\

  1. Accusatif singulier de melo.

Estonien modifier

Étymologie modifier

Du latin melo, melonis.

Nom commun modifier

melon \Prononciation ?\

  1. (Botanique) Melon.

Nahuatl classique modifier

Étymologie modifier

De l’espagnol melón.

Nom commun modifier

melon \Prononciation ?\

  1. (Botanique) Melon.

Norvégien modifier

Étymologie modifier

Du latin melo, melonis.

Nom commun modifier

melon masculin

  1. (Botanique) Melon.

Prononciation modifier

Occitan modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) Du latin melo, melonis.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
melon
\meˈlu\
melons
\meˈlus\

melon [meˈlu] (graphie normalisée) masculin

  1. (Botanique) Melon.

Dérivés modifier

Prononciation modifier

Références modifier

Polonais modifier

Étymologie modifier

Du latin melo, melonis.

Nom commun modifier

melon \mɛlɔ̃n\ masculin inanimé

  1. (Botanique) Melon.

Dérivés modifier

Voir aussi modifier

  • melon sur l’encyclopédie Wikipédia (en polonais)  

Références modifier

Suédois modifier

Étymologie modifier

Du latin melo, melonis.

Nom commun modifier

melon \Prononciation ?\ masculin

  1. (Botanique) Melon.