FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot italien signifiant « marché ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
mercato mercatos
\mɛʁ.ka.to\

mercato \mɛʁ.ka.to\ masculin

  1. (Sport) Marché des transferts.
    • Nantes a été interdit de recrutement pendant deux mercatos.
    • Joueur par joueur, inventaire des prébendes, arrosages, fuites, évaporations du grand mercato marseillais. — (Sur la piste des 64 millions perdus par l'OM, Le Canard enchaîné, 18 mai 2016)
  2. (Par extension) Changement de dirigeants, de représentants.
    • Il était clair, lors du premier sommet bruxellois après les élections européennes, mardi 28 mai, qu’Angela Merkel et Emmanuel Macron ne défendaient pas les mêmes champions, mais les 28 chefs d’Etat et de gouvernement (même la Britannique Theresa May avait fait le déplacement) se sont gardés d’éliminer d’emblée de possibles candidats pour les plus hauts postes de l’Union européenne. Pour ce premier tour de chauffe d’un mercato qui s’annonce complexe, ils ont donc préféré parler méthode et calendrier. — (Cécile Ducourtieux, Jean-Pierre Stroobants et Virginie Malingre, Combat de chefs à la tête de l’Union européenne, Le Monde. Mis en ligne le 29 mai 2019)

Voir aussiModifier

  • mercato sur l’encyclopédie Wikipédia  

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Du latin mercatus.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
mercato
\mer.'ka.to\
mercati
\mer.'ka.ti\

mercato \mer.ˈka.to\ masculin

  1. Marché.
    • Lancio sul mercato di un formaggino dietetico, particolarmente adatto per l’infanzia : Formaggino Dietetico Ipolipidico Plasmon. — (Minerva pediatrica, 1977, page 316)
    • mercato del bestiame
      marché aux bestiaux.
    • economia di mercato
      économie de marché.
    • il libero mercato
      le libre marché.
    • mercato del lavoro
      marché du travail.
    • mercati concorrenziali
      marchés concurrentiels.
  2. Marché, foire, bazar.
    • piazza del mercato
      place du marché.

DérivésModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier