Étymologie

modifier
(1845)[1] De merise. Le verbe est d’abord cité dans le Dictionnaire des mots nouveaux de Radonvilliers[1], qui lui imagine le sens de « donner un goût de merise à ; mettre, faire entrer de la merise dans une chose », mais sa suggestion resta sans suite, car l’utilisation de ce sens ne semble pas attestée. Les sens attestés apparaissent spontanément et sporadiquement au cours du XXe siècle.

meriser \mə.ʁi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Extrêmement rare) Donner une apparence de bois de merisier à.
    • Comment meriser un meuble en chêne massif ? — (site www.explic.com)
    • meriser un meuble - Décoration de la maison — (site decomaison.org)
  2. (Extrêmement rare) Changer pour utiliser la méthode Merise.
    • J’étais en train d'envisager de ’Meriser’ un peu tout ça lorsque je me suis posé la question suivante : […] — (site www.kiloki.com)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier
  • [1] : J. B. Richard de Radonvilliers, Enrichissement de la langue française ; dictionnaire des mots nouveaux, Paris, 1845