Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIe siècle) De l’ancien français message → voir messe et mission.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
message messages
\me.saʒ\
ou \mɛ.saʒ\

message \me.saʒ\ ou \mɛ.saʒ\ masculin

  1. Charge ou commission de dire ou de porter quelque chose.
    • Vous vous êtes chargé d’un mauvais, d’un fâcheux message.
    • Il s’est bien acquitté de son message.
  2. (Par extension) Chose que le messager est chargé de dire ou de porter.
    • Depuis 40 ans, le programme SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence), s’appuyant sur les données d’une panoplie d’immenses radiotélescopes, n’a pu décrypter aucun message de source interstellaire. — (Louis Dubé, Tourisme interstellaire envahissant, dans Le Québec sceptique, no 70, p. 33, automne 2009)
    • Mmm… ça ressemble bien à un message. Mais ça fait des siècles que je n’ai pas transcrit un message en morse. Pour ne rien vous cacher, ça date de mes années de scoutisme. — (Jeff Balek, Yummington 2075 : Le Rêve Oméga, épisode 5 : Enquête à #Tijuana 2, Bragelonne, 2014, chap. 71)
    • Le docteur Ravenne s'empressa d'ajouter quelques clichés aux précédents et de les expédier à la même adresse courrielle, avant d'effacer à nouveau le message. — (Serge Penger, Police des mœurs, n° 232 : L'Esclave du Saigneur, éd. Vauvenargues, 2014, chap. 10)
    • Plusieurs dispositifs expérimentaux ont été proposés pour la cryptographie quantique, qui n'est pas une nouvelle façon de crypter un message, mais permet de s'assurer que la transmission d'une clé secrète n'a pas été espionnée. — (Michel Le Bellac, Le Monde quantique, Les Ulis : EDP Sciences, 2010, p. 43)
  3. (Politique) Communication officielle faite par le chef de l’État au pouvoir législatif.
    • C’est un ministre qui lit aux chambres les messages du président de la République.
    • Message téléphonique, message dicté par téléphone.
  4. (Commerce) Information publicitaire.
    • Il y a plusieurs années, certaines personnes croyaient que les salles de cinéma manipulaient les consommateurs en leur présentant des messages subliminaux, comme « Mangez un maïs éclaté » ou « Buvez un Coca-Cola ». — (Karen Huffman, Introduction à la psychologie, De Boeck Supérieur, 2009, p. 182)
    • Nadia commença d’abord à entendre, en boucle, un son qui disait : « Bienvenue aux nouveaux venus ! Bienvenue aux nouveaux venus !... », entrecoupé de messages incompréhensibles. — (Pierre Hainzelin, Bienvenue au Purgatoire, Éditions Edilivre, 2014, page 12)
  5. (Centre de la France) Pâtre qui reste constamment avec les troupeaux.
    • Le personnel d'une vacherie bien montée consiste en un chef appelé vacher, auquel est dévolu un pouvoir sans bornes sur tout ce qui l'entoure. Un autre pâtre, appelé l'adjuvant, est le ministre de ses volontés ; il l'aide dans ses travaux , […]. Pendant ce temps , le troisième dans la hiérarchie , le message ou gouri reste avec les vaches et ne les quitte jamais. — (H. Lecoq, Suite de l'itinéraire de Clermont au Mont-Dore et promenades aux environs des bains, dans les Annales scientifiques, littéraires et industrielles de l'Auvergne, Clermont-Ferrand : chez Thibaud-Landriot, 1835, vol.8, page 3)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • message sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Du latin, missaticus (« envoyé »)[1] ; voir messier (« envoyer, lancer ») et -age.
(Nom 2) Du latin, missaticum.

Nom commun 1 Modifier

message \Prononciation ?\ masculin

  1. Messager, envoyé.
    • Es dous messages venant toz abrivez — (Le Couronnement de Louis, édition de Langlois, vers 1384, circa 1135. Voir abrivé.)
    • Saint Gabriel en fu mesage — (Vie de sainte Marie l’Égyptienne, ms. 19525 de la BnF, f. 18v. a., 1er vers)
      Saint Gabriel fut le messager

VariantesModifier

SynonymesModifier

DérivésModifier

Nom commun 2Modifier

message \Prononciation ?\ masculin

  1. Message.
    • E filz ! dist-il, cum dolerus message ! — (St Alexis, LXXVIII, XIe s.)
    • Qu'à Marsillon [il] me portast mon message. — (Chanson de Roland, XIe s.)

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) De l’ancien français message.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
message
\ˈmɛs.ɪdʒ\
messages
\ˈmɛs.ɪdʒ.ɪz\

message

  1. Message.
  2. Faire-part, renseignement.

Apparentés étymologiquesModifier

Verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to message
\Prononciation ?\
Présent simple,
3e pers. sing.
messages
Prétérit messaged
Participe passé messaged
Participe présent messaging
voir conjugaison anglaise

message \ˈmɛs.ɪdʒ\ transitif

  1. (Familier) Transmettre un message.
    • I’ll message her later; I’m busy right now.
      Je lui transmettrai le message plus tard ; là je suis occupé.

SynonymesModifier

  • to send someone a message (to message someone)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • message sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

RéférencesModifier