Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(ca. 1100) De l’ancien français messagier.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
messager messagers
\me.sa.ʒe\
ou \mɛ.sa.ʒe\

messager \me.sa.ʒe\ ou \mɛ.sa.ʒe\ masculin (pour une femme on dit : messagère)

  1. Celui qui est chargé de porter un message.
    • Messager fidèle.
    • Je lui ai envoyé messager sur messager.
    • Donnez-moi cette lettre, je serai votre messagère.
    • Dans le passage de l’oral à l’écrit, la spécificité du messager s’efface derrière celle du message. Peut-être y perd-on en spontanéité, mais on y gagne en cohérence, celle précisément d’une forme littéraire. — (Jean-Paul Desaive, Délits sexuels et archives judiciaires (1690-1750) , Communications, 1987, vol. 46, no 46, p. 120)
  2. Celui qui se charge de transporter les colis d’une localité à une autre.
    • La voiture du messager.
    • Portez ce paquet au messager.
    • Vous recevrez ce colis par le messager.
    • (Poétique) Le messager des dieux : Mercure, Hermès.
    • (Figuré) Messager de malheur : Celui qui apporte, ou qui est dans l’habitude d’apporter de mauvaises nouvelles.
  3. (Figuré) Dans le style élevé, annonciateur, avant-coureur.
    • Les hirondelles sont les messagères du printemps.
  4. (Biochimie) Molécule qui intervient dans la régulation des processus physiologiques en véhiculant une information, notamment en participant à la signalisation cellulaire.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

AnagrammesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • messager sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier