Voir aussi : Messager

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(c. 1100) De l’ancien français messagier.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
messager messagers
\me.sa.ʒe\
ou \mɛ.sa.ʒe\

messager \me.sa.ʒe\ ou \mɛ.sa.ʒe\ masculin (pour une femme on dit : messagère)

  1. Celui qui est chargé de porter un message.
    • Messager fidèle.
    • Je lui ai envoyé messager sur messager.
    • Donnez-moi cette lettre, je serai votre messagère.
    • Dans le passage de l’oral à l’écrit, la spécificité du messager s’efface derrière celle du message. Peut-être y perd-on en spontanéité, mais on y gagne en cohérence, celle précisément d’une forme littéraire. — (Jean-Paul Desaive, Délits sexuels et archives judiciaires (1690-1750) , Communications, 1987, vol. 46, no 46, p. 120)
  2. Celui qui se charge de transporter les colis d’une localité à une autre.
    • La voiture du messager.
    • Portez ce paquet au messager.
    • Vous recevrez ce colis par le messager.
    • (Poétique) Le messager des dieux : Mercure, Hermès.
    • (Figuré) Messager de malheur : Celui qui apporte, ou qui est dans l’habitude d’apporter de mauvaises nouvelles.
  3. (Figuré) Dans le style élevé, annonciateur, avant-coureur.
    • Les hirondelles sont les messagères du printemps.
  4. (Biochimie) Molécule qui intervient dans la régulation des processus physiologiques en véhiculant une information, notamment en participant à la signalisation cellulaire.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

AnagrammesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • messager sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier