Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution verbale

modifier

mettre au point \mɛ.tʁ‿o pwɛ̃\ transitif (se conjugue → voir la conjugaison de mettre)

  1. (Photographie) Augmenter ou diminuer le tirage de l’objectif, de manière que l’image soit le plus nette possible.
  2. (Familier) Amener à l’état voulu ou prévu, en parlant d'une chose.
    • […]; je devrais mettre au point cet article sur le tableau de l’Angelico du Louvre que je m’étais engagé à livrer, il y a au moins quatre mois, à la Revue qui me le réclame, chaque matin, par lettre. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Voici, par exemple, l'anglais Baskerville (1706-1775) qui, après avoir été maître d'écriture et graveur de pierres tombales, commence en 1750 à s'occuper de typographie, passe deux ans à dessiner ses caractères et à faire graver ses poinçons et met en même temps au point un procédé de fabrication de papier satiné sans vergeûres — le papier vélin. — (Lucien Febvre & Henri-Jean Martin, L'Apparition du livre, dans la collection L'Évolution de l'humanité; synthèse collective, sous la direction de Henri Berr, vol. 49, Paris : La Renaissance du livre, 1958, p. 242)
    • — Descartes, c'est le type qui a mis au point la divination par le tarot, non ? Je connais un gars, Jasper, qui est du genre à y croire dur comme fer mais, pour être franche, je doute un peu que le tarot permette d'accéder à la vérité éternelle. — (Pierre Bottero, A comme Association, tome 2, Les limites obscures de la magie, Gallimard Jeunesse, 2014, chap. 2)
    • Bien. Il y a un petit bitoniot qui accélère le processus, et qui fait gagner presque deux secondes par passage. Vu ? Le bitoniot, c'est moi qui l’ai mis au point. Avec une paire d'ingénieurs, issus comme moi de l'École des Ponts. — (Frank Lanot, Une balle de colt derrière l'oreille, Le Passeur éditeur, 2018, chap. 35)

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier