Étymologie

modifier
Dans le sens de mettre dans la lumière, pour le montrer, pour le rendre remarquable.

Locution verbale

modifier

mettre en lumière \mɛ.tʁ‿ɑ̃ ly.mjɛʁ\ (se conjugue → voir la conjugaison de mettre)

  1. (Familier) (Sens figuré) Rendre patent ; disposer au vu et au su de tous.
    • Tous les ridicules de cette digne femme, […], eussent peut-être passé presque inaperçus ; mais la nature, […], l’a douée d’une taille de tambour-major, afin de mettre en lumière les inventions de cet esprit provincial. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Puis discrètement, finement, comme elle faisait tout, elle citait d’eux une parole ou une circonstance qui les mettait en belle lumière. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Salons et Journaux, Grasset, 1917, réédition Le Livre de Poche, pages 263-264)
    • On a généralement traité Aucassin comme un conte populaire, dont il fallait mettre en lumière la grâce un peu simplette et la naïveté. — (Albert Pauphilet, note préliminaire des Contes du jongleur, Paris : L’Édition d'Art H. Piazza, 1931, page VI)
    • Outre ces aspects structurels, la carte met aussi en lumière l’existence de facteurs conjoncturels. — (Christian Pradeau & Jean-François Malterre, Migrations et territoires, dans Les cahiers d'Outre-Mer n° 234/vol. 59, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006)
    • Il est certain que les représentations iconographiques ou littéraires permettent de mettre en lumière une ethnographie parisienne. — (Sabrina Cauchy, Les bouquetières-chapelières en fleurs à Paris sous l’Ancien Régime, 2007)
  2. (Sens propre) (Sylviculture) Par intervention sylvicole ou par accident, augmenter la lumière directe atteignant une plante, une partie de celle-ci, ou une zone.
    • Il est important de maintenir un gainage sur toute la hauteur des jeunes hêtres pour améliorer leur forme. Contrairement aux feuillus précieux, pour lesquels il faut mettre en lumière les cimes, les dégagements du hêtre doivent maintenir le recrû au même niveau que le bourgeon terminal, voire légèrement au-dessus (jusqu'à maximum un mètre). — (CRPF Grand Est, Le hêtre, 2005 → lire en ligne)

Variantes

modifier

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier